Genève 2015 : Mercedes décline la classe V en hybride rechargeable

Version hybride rechargeable de la Classe V, le Concept V-ision est animé par un groupe motopropulseur qui concilie thermique et électrique.

1378
Genève 2015 : Mercedes décline la classe V en hybride rechargeable

Le moteur essence 4-cylindres de 210 ch, délivrant un couple de 350 Nm, s’associe un bloc électrique de 122 ch disposant d’un couple de 340 Nm. Ainsi, le V-ision dispose d’une puissance totale d’environ 333 ch, avec un couple qui peut atteindre 600 Nm. Résultat, le 0 à 100 km/h est abattu en 6,1 s, la vitesse maximale atteint 206 km/h, des performances qui rendent ce concept hybride rechargeable plus puissant que la variante thermique équipée de la motorisation V 250 Blue Tec.

Parallèlement V-ision peut rouler environ 50 km en 100 % électrique à 80 km/h au maximum, et affiche moins de 3 l/100 km, soit environ 71 g de CO2.

La réserve électrique est assurée par un accumulateur haute tension d’une capacité de 13,5 kWh, monté dans une caisse en tôle d’acier placée dans le coffre. La batterie haute tension peut aussi se recharger sur une source d’alimentation extérieure. Sur une borne rapide, comptez un temps de charge d’environ deux heures, sur une prise domestique ce temps atteint environ cinq heures.

La combinaison de cette énergie électrique avec la thermique est dosée par un système de gestion intelligente, tandis que le conducteur a le choix entre quatre modes de conduite, Hybrid, E-mode, E-save, et Charge.

Mercedes n’a pour le moment pas précisé si ce concept donnerait lieu à un modèle de série.