Genève 2017 : l’Infiniti Q50 en mode autonome

Infiniti dévoilera au salon de Genève, sur son nouveau Q50, ses avancées technologiques de sécurité agissant sur sa fameuse direction « by wire ».

1048
Infiniti Q50

Lancée il y a quatre ans, la Q50, berline de la marque premium de Nissan, inaugurait le tout premier système de direction sans lien direct et mécanique entre le volant et la crémaillère, le « drive by wire ». Un système qui s’accompagnait d’un nouveau V6 3.0 l turbo développant la bagatelle de 400 ch, en propulsion uniquement – plutôt sportive donc.

Pour le salon de Genève, la marque japonaise ajoute à sa berline la conduite « quasi » autonome avec son système Pro Pilot Assist qui tire parti justement de la direction « by wire ». En effet, quoi de plus facile et évident que de pouvoir agir sur la direction pour assurer, par exemple, le changement de voie ou l’évitement d’obstacles grâce à la détection par caméras et lasers ? Un système qui se rapproche grandement de celui dévoilé récemment par Volvo pour sa future XC60 (voir notre article).

PARTAGER SUR