Genève 2017 : le Peugeot Partner Electric en version VP

Lancé dès 2013 en version électrique mais seulement en utilitaire, le Partner se décline aujourd’hui en version VP Tepee pour contrer Renault et son Kangoo Z.E.

1725
Peugeot Partner Electric

On se souvient de la dernière génération de la fourgonnette de Peugeot, le Partner, décliné en version électrique dès janvier 2013 avec une batterie qualifiée de « record » à l’époque, soit 22,5 kWh assurant une autonomie de 170 km selon le cycle NEDC (100 km en usage « normal »). Pour un usage professionnel dans des flottes captives avec une tournée standard et récurrente, son utilisation reste tout à fait rationnelle face à un Renault Kangoo Z.E. de même facture.

Fort de ce bon usage, Peugeot tente d’élargir sa clientèle en déclinant du Partner VU électrique une version VP 5 places Tepee « ouvrant ainsi le champ des usages : le covoiturage et les loisirs en famille », selon le communiqué de presse. Lancé au salon de Genève début mars prochain, ce modèle reprend donc intégralement les caractéristiques techniques de la carrosserie VU (moteur de 49 kW/67 ch et 200 Nm de couple, autonomie de 170 km, batterie lithium-ion de 22,5 kWh), tout en y ajoutant la banquette arrière et l’homologation 5 places.

Les petites flottes de VTC, navettes d’aéroport et d’hôtel sont visées principalement. Les prix ne sont pas encore révélés mais, sur la base du Partner Electric VUL qui débute à 30 240 euros HT, cette version VP devrait (hors bonus) être commercialisée à un prix relativement élevé de 36 000 euros TTC.

PARTAGER SUR