Genève 2017 : Volvo XC60, un XC90 en réduction

L’épure est parfaite, l’objectif assuré : Volvo surfe sur le succès de ses SUV avec le nouveau XC60 qui devrait s’écouler encore mieux que l’ancien.

1183
Volvo Xc60
Volvo Xc60

Yves Pasquier-Desvignes, le patron de Volvo France, est confiant : le dernier-né du suédois reçoit un accueil enthousiaste sur son stand et, encore plus encourageant, les principaux acteurs, leasers et flottes étaient en Suède il y a une dizaine de jours pour l’évaluer.

Il faut dire sur nouvel arrivé capitalise sur le XC60 actuel qui ne s’est jamais aussi bien vendu. Cette année, Yves Pasquier-Desvignes devra gérer la transition entre deux générations avec une montée en puissance de la nouvelle génération, à hauteur de 2 500 unités, et encore 3 500 pour l’ancien. Pour mieux gérer cette transition, Volvo a mis au point une LLD spécifique qui permettra de patienter de 9 à 18 mois avec l’ancien modèle et de basculer sur le nouveau dès que possible.

Et le succès devrait être au rendez-vous car les premières impressions à bord de ce XC60 en font un XC90 en réduction. Tant pour le design intérieur et le style extérieur que pour la qualité et le raffinement de la finition. Les seules informations techniques dévoilées lors de cette révélation le situe à 4,69 m de longueur (coffre à 510 l) et la gamme de motorisations est reprise de l’actuel avec le D4 de 190 ch, le D3 de 235 ch et le T8 de 407 ch. Le plus petit D3 de 160 ch ne sera disponible que mi-2018.

Le nouvel XC60 s’affiche au catalogue dès aujourd’hui, pour un lancement le 15 septembre et une livraison en fin d’année.

PARTAGER SUR