Genève 2018 : vers une mobilité urbaine aérienne avec le Pop Up Next

Alors que la question de la mobilité urbaine occupe la plupart des acteurs du monde automobile, Airbus et la société italienne de design automobile Italdesign ont présenté à Genève une seconde version de leur concept-car volant Pop Up.

2303
Concept-car Pop Up Next
(c) Italdesign

Baptisée Pop Up Next, cette nouvelle version bénéficie d’un design plus futuriste et de technologies améliorées. Pour gagner en crédibilité, Airbus et Italdesign ont fait appel à Audi. Le constructeur a apporté son expertise dans le domaine de la conduite autonome, de la propulsion électrique et des infrastructures de recharge.

Le concept-car se décompose en trois modules : un châssis roulant, une capsule de transport et un drone géant doté de quatre hélices. La capsule peut être couplé indépendamment au châssis ou au module de vol, se transformant alors en aéronef à décollage et atterrissage verticaux (ADAV). Ce système permet de combiner les deux modes de transport, aérien et terrestre, sur un même trajet.

Un système modulaire pour une mobilité à la demande

Électrique et autonome, le véhicule a été conçu pour un service de transport à la demande : châssis et module de vol transportent donc des capsules interchangeables. Cette conception modulaire doit également permettre d’adapter la technologie aux besoins de mobilité : la cabine passager bi-place peut ainsi être remplacée par un container logistique ou une ambulance.

Autonomie oblige, aucun système de contrôle du véhicule n’est présent dans l’habitacle, hormis un écran de 49 pouces permettant aux passagers de se divertir ou de travailler. Sur cette nouvelle version, Italdesign s’est concentré sur l’interface homme-machine que les visiteurs du salon de Genève ont pu tester. La plupart des interactions sont assurées par la reconnaissance faciale et vocale, des commandes tactiles et le suivi des yeux.

Ecran Pop Up Next
(c) Italdesign

Le défi des systèmes d’accrochage

Les équipes d’Airbus ont quant à elles revu l’aérodynamisme et le design du module de vol afin d’améliorer ses performances et de réduire sa consommation électrique. Le constructeur aéronautique a également conçu un système de crochets de verrouillage rotatifs permettant d’accrocher la capsule aux autres modules. Celui-ci se base sur une structure en titane ultralégère et se dote de trois points d’accouplement et d’un système de sécurité central. L’enjeu : résister à l’élévation verticale.

Outre les défis techniques, le concept-car devra faire face à de nombreux obstacles législatifs avant de prendre la voie des airs. C’est pourquoi Italdesign a commencé à se créer un réseau de contacts dans les villes, les universités et auprès de différents acteurs sur plusieurs continents.

Selon italdesign, le Pop Up Next doit contribuer à résoudre les problèmes d’embouteillages en ville. En revanche, la société ne mentionne pas les problèmes potentiels de circulation que pourrait rencontrer le Pop Up Next si jamais voitures volantes et drones se généralisent.

PARTAGER SUR