Geodis et Renault Trucks : Oxygen, un camion électrique de logistique urbaine

Mutualisant leurs expertises, Geodis et Renault Trucks préparent Oxygen pour 2023, soit un porteur électrique de 16 t avec un TCO égal à celui d’un porteur diesel.
1723
Geodis Renault Trucks Oxygen

Geodis et Renault Trucks lancent Oygen, avec pour objectif de développer sous un an un camion électrique urbain destiné à la logistique urbaine verte et rentable. Le groupe de transport et le constructeur ne se challengent pas moins sur leurs programmes de transition énergétique. Geodis attend encore plus de 250 Iveco au BioGNC pour livrer 37 métropoles françaises. De son côté, Renault Trucks a lancé en juillet 2021 son nouveau D Wide ZE LEC à cabine surbaissée.

Oxygen, un camion de ville

Geodis Renault Trucks
Le poste de conduite restera à gauche pour faciliter l’adaptation des conducteurs.

Pour Geodis, « l’urgence environnementale conjuguée à l’essor de l’e-commerce et à la mise en place de ZFE-m dans les grandes villes françaises impose d’accélérer la décarbonation des transports, affirme Marie-Christine Lombard, sa directrice générale. Nous souhaitons apporter rapidement des réponses concrètes à la problématique de la logistique urbaine durable. » Président de Renault Trucks, Bruno Blin ajoute que « l’image du camion change. On le perçoit comme un outil indispensable des villes. L’objectif du projet Oxygen est de concevoir un camion qui s’intégrera dans les zones de circulation et les zones piétonnes, conçu pour le confort et la sécurité de travail du conducteur et pour la sécurité des citadins. »

Sécurité active et connectique

Livreur Geodis
L’Oxygen facilitera aussi les manutentions de palettes et de colis.

Le constructeur a déjà défini la cabine pour cet Oxygen. Elle sera presque à hauteur de trottoir et à plafond haut. Avec un accès par marchepied et porte coulissante côté passager. Son pare-brise large donnera au conducteur une vision directe sur les usagers de la route. « Le poste de conduite restera à gauche, mais n’enveloppera plus le conducteur afin qu’il descende aisément à droite ou à gauche, précise Edouard Rochard, directeur gamme VE chez Renault Trucks. Des caméras, dont une à vision 360 °, suppléeront les rétroviseurs. Le camion emportera au maximum 1 000 kg de batteries. Il aura une autonomie de 150 km. Et il se rechargera à 150 kW en charge rapide et à 22 kW la nuit. Sa connectique ouvrira les portes par contact tactile et ses outils connectés faciliteront la livraison du conducteur. Le design veut séduire les jeunes conducteurs et les conductrices. »

Des performances logistiques inédites

Renault Trucks Geodis Oxygen
Une fois abouti, l’Oxygen intégrera les gammes électriques de Renault Trucks avec une autonomie prolongée à 300 km et une charge utile de 8 t.

Les attentes de Geodis visent l’amélioration de la productivité. « L’Oxygen aura un châssis échelle de hauteur classique. Mais il sera étroitisé, avec une dimension hors-tout d’environ 2,35 m. Sa longueur n’excédera pas 10 m pour circuler dans les rues étroites, évoque Edouard Rochard. Il devra emporter assez de palettes légères pour que son TCO égale celui d’un camion thermique. Nous devons donc envisager d’équiper l’Oxygen d’un double plancher. Mais aussi d’un hayon élévateur allégé et montant qui pourrait décharger le plancher haut. » L’idée d’un tapis roulant apportant les palettes en bord de caisse est évoquée. Et ce, afin de réduire la durée des manutentions. Prêt fin 2022, le prototype de l’Oxygen sera testé en 2023 jusqu’à obtenir un TCO neutre avant sa commercialisation.

PARTAGER SUR