Publi-Communiqué

Géolocalisation : s’équiper pour mieux s’informer

La géolocalisation fait appel à trois technologies principales. Première d’entre elles, le GPS est l’acronyme de Global Positioning System. Développé par l’armée américaine, ce dispositif localise la position du véhicule grâce au signal émis par un boîtier spécifique. Ce signal doit être capté par au moins trois satellites pour obtenir, grâce à un calcul de triangulation, la latitude et la longitude du véhicule.

721
Géolocalisation : s’équiper pour mieux s’informer

Les données sont ensuite transmises à un serveur distant via un modem et les réseaux de téléphonie mobile. Les spécialistes de la géolocalisation organisent ces données et les mettent à la disposition de leurs clients sur internet. À partir d’un simple PC, une connexion sécurisée par un login et un mot de passe permet de découvrir l’ensemble des données sur l’utilisation des véhicules.

Chaque unité de la flotte apparaît sur une carte avec différentes informations : kilométrage parcouru, consommation, temps d’arrêt ou encore niveaux des fluides. Des alertes peuvent être envoyées selon le paramétrage réalisé au préalable : trajet interdit, température de cabine inférieure au seuil fixé, etc.

La localisation sur la carte ne représente que l’une des fonctionnalités proposées par les systèmes. Cette information n’est pas indispensable pour optimiser une flotte et peut être, dans certains cas, considérée par les conducteurs comme une intrusion dans leur vie privée. C’est pourquoi de nombreux acteurs de la géolocalisation préfèrent qualifier leur activité de suivi ou de gestion de véhicules à distance.

PARTAGER SUR