Gestion de flotte : les secteurs les plus rémunérateurs en 2019

Pour les gestionnaires de flotte comme pour les autres salariés, travailler pour les secteurs les plus rémunérateurs en 2019 constitue une assurance d’être bien payé. Mais aussi de connaître des augmentations de salaire importantes ces prochains mois.

2642
Gestion de flotte secteurs rémunérateurs

Dans l’optique de trouver un secteur des plus rémunérateurs, une conversation avec OualidOualid-Hathroubi Hathroubi a de quoi rassurer les gestionnaires de flotte. Ce directeur Île-de-France de Hays, le deuxième cabinet de recrutement français en nombre de missions après le groupe Michael Page, décrit des situations très positives.

« Le métier de fleet managers connaît des tensions sur le marché du travail depuis un an. Cela signifie que nos clients ont du mal à en recruter. Tous les secteurs en recherchent. En pénurie, cette profession est considérée par notre cabinet comme l’un des métiers d’avenir pour 2019. Ces professionnels sont donc en position de force. Nous disposions ainsi, au 4 janvier 2019, de 22 postes à pourvoir dans ce domaine ; ce chiffre était de 13 à la même époque l’année dernière », relate Oualid Hathroubi.

Un manque de gestionnaires de parc

Les explications à ce phénomène sont nombreuses. Mais les cabinets de recrutement interrogés avancent trois explications. Du fait des avantages fiscaux, les entreprises offrent plus de voitures de fonction, il faut donc plus de gestionnaires pour s’en occuper. Ensuite, le métier n’est pas connu, les jeunes diplômés ne s’y intéressent donc pas. Enfin, il manque de spécialistes de ces questions.

Cette position de force ne doit pas empêcher les gestionnaires de flotte de préférer les secteurs les plus rémunérateurs. « Selon notre enquête 2018, l’industrie chimique est le secteur qui paie le mieux, précise Pierre Lamblin, directeur des études de l’Apec, l’association pour l’emploi des cadres qui diffuse quelque 60 à 70 % des emplois cadres dans ce pays. En rémunération brute annuelle, un cadre du secteur industriel a perçu, en 2018, un salaire médian de 52 000 euros (56 000 pour celui du secteur industriel chimique). Le montant est de 50 000 euros dans le commerce et de 47 000 euros dans la construction et les services (54 000 pour les services en télécommunication et 42 000 pour les services en ingénierie et recherche-développement qui sont ceux les moins bien payés). »

Santé, médias et nouvelles technologies

Mais il est aussi important de choisir les secteurs les plus dynamiques. « Trois secteurs prévoient des augmentations supérieures à la moyenne française. Il s’agit de la santé, les Khalil-Ait-Mouloudmédias et les nouvelles technologies (augmentation de 2,6 % prévue en 2019), contre une hausse de 2,2 % prévue dans des secteurs comme l’assurance ou l’automobile », ajoute Khalil Aït-Mouloud, responsable du pôle enquête de rémunération de Willis Towers Watson.

Ensuite, pour être le mieux payé possible, le gestionnaire de flotte doit aussi croiser la taille de son entreprise (plus l’entreprise est importante en termes de salariés, mieux elle paie), son département de rattachement (les achats paient mieux que les services généraux) et des compétences très recherchées. C’est pourquoi ce gestionnaire doit améliorer ses compétences en pilotage de projet, en communication, en anglais, et travailler son sens critique et son adaptabilité, « Il faut être en capacité d’échanger, de dialoguer avec différentes directions qui ont besoin d’une expertise métier. Et il faut aussi avoir une poly-compétence en droit, informatique, techniques d’achat… », conclut Pierre Lamblin de l’Apec.

Rémunération médiane annuelle brute des cadres en 2018 (fixe + variable en k€)

Source : Apec, Enquête situation professionnelle et rémunérations des cadres en 2018. Base des répondants : ensemble des cadres.

PARTAGER SUR