Gestion de flotte : un métier en constante évolution

Les missions du gestionnaire de flotte se font toujours plus complexes : aux attributions traditionnelles de détermination de la car policy, de sélection des véhicules et de négociation viennent s’ajouter des objectifs liés au verdissement des modèles et à une mobilité toujours plus élargie. Ce qui suppose d’actionner des leviers plus sophistiqués.

- Magazine N°198
1229
Gestion de flotte : un métier en constante évolution

La gestion de flotte a longtemps été très liée aux seuls aspects mécaniques des véhicules : s’assurer de leur bon entretien et minimiser les périodes d’immobilisation, telles étaient les missions principales. « Mais s’y connaître en mécanique ne suffit plus, même s’il faut toujours garder un grand intérêt pour la technique », précise Olivier Fricaudet, responsable du parc de Coca-Cola qui rassemble 340 véhicules de société, 200 utilitaires légers, 500 voitures de fonction et 35 poids lourds.

Le contexte économique a aussi poussé les entreprises à aller très loin dans la recherche de gains, ce qui englobe le parc automobile, gisement...

PARTAGER SUR