Gestion des données : une démarche à structurer


Jeudi 15 décembre 2016 par Frédéric Blin
Magazine n°224
Gestion des données : une démarche à structurer

À mesure qu’une flotte se développe et que le recours aux prestataires s’accroît, le recueil des données prend toute son importance. Et si les logiciels de gestion deviennent indispensables, ils ne sont pas la panacée pour s’assurer d’une remontée infaillible. En attendant des outils capables de synthétiser l’ensemble des sources d’informations.

« Pour une seule voiture, compter environ 400 à 450 lignes de facture annuelles », estime d’emblée Philippe de Crouy Chanel, fondateur de Fleet Gestion, spécialiste du fleet management. Une quantité de données qui devient colossale quand on la multiplie par le nombre de véhicules du parc, « sans parler des données en provenance de la télématique embarquée », complète ce responsable.

Certes, pour recueillir ces données, l’utilisation des logiciels de gestion se ...

Au sommaire dans cet article
  • La difficile collecte des données

  • Un objectif : identifier le conducteur

  • Les limites de la gestion en mode Excel

  • Aller à la source de l’information

  • Plus de prestataires = plus de données

  • Des fleeters pour gérer les données ?

  • Organiser la circulation de l’information

  • Un seul outil pour toutes les données

  • La gestion de flotte se métamorphose

L’accès à la totalité de l'article est protégé
et réservé à nos abonnés

Vous pouvez vous connecter en utilisant le formulaire ci-dessous.
Abonnements Flottes Automobiles Abonnement 1 an Abonnement 2 ans
Partager sur...