politique flotte 2018

Politique flotte : quels changements pour 2018 ?

S’il ne faut pas attendre de transformations en profondeur de la car policy et du règlement automobile pour 2018, les gestionnaires de flotte n’en restent pas moins à l’écoute des tendances dictées par les constructeurs, les loueurs, le gouvernement et les territoires ; et les testent sur leur parc selon l’activité et les besoins de l’entreprise.
car policy 2018

Car policy : quels choix pour 2018 ?

Alors que les véhicules ne cessent de gagner en fonctionnalités et que les besoins des entreprises évoluent en parallèle, charte et règlement automobiles doivent s’adapter pour ne pas devenir rapidement obsolètes, voire poser problème en termes de gestion mais aussi d’attractivité.
Ugap Constructeurs Catalogue 2017

L’Ugap renouvelle son catalogue de véhicules légers

La centrale d’achat public propose désormais 32 modèles de véhicules particuliers et utilitaires légers, répartis chez 6 constructeurs : Citroën, Dacia, Ford, Peugeot, Renault et Volkswagen.
Car policy : le choix des gestionnaires  de flotte

Car policy : le choix des gestionnaires de flotte

Lorsqu’il s’agit de sélectionner un véhicule, les gestionnaires de parc se questionnent sur le critère énergétique et s’ouvrent à l’essence, à l’hybride et à l’électrique. Parallèlement, les crossovers et les boîtes de vitesses automatiques deviennent incontournables dans des car policies toujours très franco-françaises. Portraits de quelques flottes.
Boite automatique

Les flottes en mode automatique

Vous le constaterez en parcourant cet article : les boîtes automatiques s’imposent peu à peu dans les flottes.

Véhicules utilitaires

Et après le diesel ?

Si le secteur public ou des entreprises comme Orange se sont déjà mis aux motorisations alternatives (voir notre dossier), ce constat reste beaucoup moins vrai au sein des flottes de la sphère privée.

Patrick Martinoli

Orange fait sa transition énergétique

Si le parc d’Orange se compose à 90 % de modèles diesel, la société prépare d’ores et déjà la transition énergétique.

Car policy : à l’heure des choix

Car policy : à l’heure des choix

Pierre angulaire du travail du gestionnaire de flotte, la définition (ou la redéfinition) de la car policy peut bien souvent constituer un véritable casse-tête.

Car policy : une équation à résoudre

Car policy : une équation à résoudre

Moment délicat par excellence, la construction ou la refonte d’une car policy comprend plusieurs volets. Et entre la nécessité de satisfaire les collaborateurs, les impératifs économiques et la dimension écologique, l’équation se fait de plus en plus complexe à résoudre. Mais les gestionnaires de flotte ont toutes les cartes en main pour y parvenir.

Quid de l'autopartage ?

Quid de l’autopartage ?

Annoncée comme la prochaine révolution de la gestion des véhicules au sein des entreprises, l’autopartage peine encore à convaincre. Et pour cause, au-delà de la technicité et des moyens que son déploiement requiert, une question reste en suspens : quid des avantages en nature ?

AEN : le forfait reste la norme

AEN : le forfait reste la norme

Comment aborder la car policy et la fiscalité sans évoquer les avantages en nature ? Sujet sensible pour les salariés, il l’est aussi pour les gestionnaires de flotte. Entre la norme du fonctionnement au forfait plutôt qu’au réel, deux écoles s’affrontent, sans pour autant que le second choix parvienne à séduire.

Témoignage de Peggy Duclos, Mutuelle Médicis : « Plusieurs lois de roulage en fonction ...

Mutuelle de retraite destinée aux travailleurs indépendants, la Mutuelle Médicis s’appuie sur un parc de 23 véhicules. Avec une car policy qui évolue pour s’adapter aux attentes de l’entreprise.

Essence : les constructeurs jouent le jeu

Essence : les constructeurs jouent le jeu

Si la déductibilité de la TVA sur l’essence n’a pas passé l’écueil de la Loi de finances 2016, cette motorisation intéresse un nombre croissant de flottes. Qui n’hésitent d’ailleurs plus à la mettre en concurrence avec le diesel, malgré un avantage certain pour ce dernier. Une évolution qui n’a pas échappé aux constructeurs.

David Krasy

Témoignage de David Krasy, PMU : « La rationalisation est de mise »

Propriétaire d’une flotte de plusieurs centaines de véhicules, le PMU a récemment opté pour la LLD, avec une rationalisation à la clé. Ce qui n’a influé sur le contenu de la car policy.
L'électrique, c'est pour quand ?

L’électrique, c’est pour quand ?

« Le véhicule électrique, l’hybridation, tout le monde est d’accord, mais pour les déployer chez le voisin plutôt que chez soi ». En une phrase, un gestionnaire de flotte interrogé a parfaitement résumé le paradoxe de l’électrique au sein des flottes.

Gestion de flotte  : rationaliser sur la durée

Gestion de flotte : rationaliser sur la durée

Au sein des flottes, la demande de rationalisation ne concerne pas seulement l’acquisition du véhicule, mais bien sa gestion sur la durée. Mieux formés mais aussi mieux équipés en outils de gestion, certains responsables de parc ont ainsi décidé de s’attaquer à un autre domaine de leur métier, l’optimisation de l’usage et des coûts liés à leurs véhicules.

Témoignage de Jérôme Menin, Primagaz France : « Disposer d’un mix énergétique complet »

À la tête d’une flotte de 300 véhicules, Primagaz France a déjà vécu la transition du GPL vers le diesel. Mais aujourd’hui, l’entreprise s’interroge sur la suite à donner à cette politique.

La télématique donne la mesure

La télématique donne la mesure

À l’heure du tout digital, un autre dossier arrive sur le bureau des responsables de flotte : le recours à des boîtiers de télématique embarquée.

Administrations et collectivités - Des économies coûte que coûte

Administrations et collectivités – Des économies coûte que coûte

Dans un contexte économique difficile, administrations et collectivités publiques multiplient les axes de travail pour maîtriser les coûts et améliorer le bilan carbone des flottes. Des initiatives qui supposent de renouveler les parcs, aussi bien dans leur composition que dans leur organisation. Tout en renforçant le rôle central du gestionnaire de flotte.

Entretien avec Sylvie Morello, parc automobile de l’État : « Un objectif de 150 millions d’euros d’économies »

Entretien avec Sylvie Morello, parc automobile de l’État : « Un objectif de 150...

La flotte de l’État poursuit sa mue en mettant tout particulièrement l’accent sur le travail de mutualisation des véhicules et l’optimisation économique. L’objectif est fixé avec un gain de 150 millions d’euros, pour une flotte qui réunit environ 65 000 véhicules. Récemment arrivée en poste, Sylvie Morello fait un point sur les chantiers en cours.

Témoignage - Bertrand Bosco, Opac38 : « La LLD allège la gestion administrative »

Témoignage – Bertrand Bosco, Opac38 : « La LLD allège la gestion administrative »

Si l’Opac38 fait de plus en plus appel à la LLD pour financer sa flotte, le gestionnaire immobilier n’en étudie pas moins de très près la pertinence économique de ce choix.

Témoignage - Claude Amdali, Saint-Brieuc (22) : « Dans la situation actuelle, la LLD n’est pas une solution »

Témoignage – Claude Amdali, Saint-Brieuc (22) : « Dans la situation actuelle, la LLD...

À Saint-Brieuc comme dans d’autres communes, la réduction drastique du budget rend difficile la gestion de la flotte et détourne définitivement les gestionnaires du recours à la LLD.

BNP Paribas Real Estate - Le CO2 et les coûts revus à la baisse

BNP Paribas Real Estate – Le CO2 et les coûts revus à la baisse

Mise en place fin 2014 et début 2015, la nouvelle car policy du spécialiste de l’immobilier BNP Paribas Real Estate fait reculer les émissions de CO2 des 230 véhicules de sa flotte et intègre également des modèles hybrides et électriques. Prochaine étape pour l’entreprise : déployer une flotte en autopartage pour les déplacements de proximité.

Car policy - Écologique mais aussi économique

Car policy – Écologique mais aussi économique

Au sein des entreprises et des collectivités, les car policies ne cessent d’évoluer au fil des années pour prendre en compte des impératifs bien sûr économiques mais aussi écologiques – deux notions intimement liées. Illustrations par l’exemple avec Lille et Mulhouse, ainsi qu’avec le spécialiste de l’immobilier BNP Paribas Real Estate.

Lille diminue les coûts et le CO2

Lille diminue les coûts et le CO2

Outre 1 200 matériels, Lille gère 385 véhicules. Pour obtenir des coûts compétitifs et éviter la lourdeur des procédures d’appels d’offres, cette flotte est financée en achat auprès de l’Ugap.
Gregory Libre

Entretien : Grégory Libre, directeur commercial et marketing, Arval

Selon Grégory Libre, directeur commercial et marketing chez Arval, « la diversification des énergies est une tendance lourde ».
Valérie Plasmans - Class'croute

Valérie Plasmans, gérante d’un Class’croûte : « Des scooters électriques à l’achat »

C’est par conviction et pour l’image que Class’croûte, livreur de plateaux-repas et de sandwichs dans le 17e arrondissement de Paris, a choisi et acheté ses scooters électriques.
Patrick Prudent

Patrick Prudent, dirigeant de Recma : « Le crédit-bail pour gérer les reventes »

Spécialiste de la fourniture et de la pose de carrelage basé en Essonne, Recma a retenu la LOA pour sa quinzaine de véhicules, à l’exception d’un modèle électrique financé en LLD.
Choix des véhicules : le plaisir et la raison

Choix des véhicules : le plaisir et la raison

Pour sélectionner leurs véhicules, les PME font bien sûr intervenir des paramètres de coût – prix ou loyer et fiscalité en tête. Elles raisonnent aussi en fonction de l’usage qui sera fait des véhicules. Mais elles se montrent sensibles au plaisir que peut apporter un beau modèle, bien équipé et facile à revendre sur le marché de l’occasion.

Retour d’expérience - Françoise Mariage, gérante des Peintures Champenoises : « Un fonctionnement basé sur la confiance »

Retour d’expérience – Françoise Mariage, gérante des Peintures Champenoises : « Un fonctionnement basé...

Implantées en Seine-et-Marne avec un effectif de neuf salariés, les Peintures Champenoises ont fait le choix de financer en location avec option d’achat une...
My Arval Community ou l’offensive communautaire d’Arval

My Arval Community ou l’offensive communautaire d’Arval

Le spécialiste de la LLD a lancé depuis 3 mois un espace privatif professionnel en ligne lié au marché de la location longue durée. Près de 200 membres ont déjà franchi le pas. 

« Un véhicule pour répondre à un besoin de déplacement » Fabrice Denoual, ALD Automotive...

Fabrice Denoual est le directeur de la stratégie et du développement chez ALD Automotive France.

Véhicules propres : le Sénat accorde un sursis à l’État

Véhicules propres : le Sénat accorde un sursis à l’État

Le Sénat vient de passer à la loupe le projet de loi sur la transition énergétique, adoptant au passage certains amendements relatifs aux véhicules propres.

La flotte du PMU se met à la vertu

Pour ses 86 véhicules de fonction dans une flotte de 407 modèles, le PMU a voulu une car policy davantage maîtrisée du point de vue environnemental avec un grammage maximal fixé à 155 g de CO2. Une limite qui devrait très bientôt être encore abaissée.

Randstad intègre Fiat dans sa car policy

Randstad intègre Fiat dans sa car policy

La société de recrutement Randstad Inhouse Services vient d’intégrer les marques du groupe Fiat dans sa car policy.

Flottes automobiles : repenser son coût complet de possession

Flottes automobiles : repenser son coût complet de possession

Le marché de l’automobile est clairement favorable aux acheteurs. Un constat positif pour la clientèle professionnelle, mais qui ne suffit pas dans une démarche volontariste d’optimisation du TCO. Frais de restitution, entretien, carburant, fiscalité et financement, voici quelques pistes à suivre pour repenser son coût complet de possession.

« Un choix de l’hybride en cohérence avec la raison d’être de l’entreprise »

Trois questions à Valérie Lorentz-Poinsot, directeur général délégué de Boiron

Le laboratoire pharmaceutique spécialisé dans les médicaments homéopathiques a décidé de faire évoluer sa car policy avec l’intégration de modèles hybrides essence.

Airbus : vol direct vers la mobilité verte

Airbus : vol direct vers la mobilité verte

Afin de maîtriser au mieux les coûts et les pollutions générés par ses 372 véhicules, Airbus s’est engagé dans une démarche de rationalisation et de verdissement de son parc toulousain. Avec une réflexion approfondie sur les déplacements internes ou externes des collaborateurs et la création de plusieurs pools mis à la disposition des salariés.

Ricoh : mieux former les salariés aux problématiques environnementales

Pour former de façon ludique ses salariés, Ricoh a expérimenté en 2011 le Ricoh Green Life Style, une série d’initiatives portant sur les problématiques environnementales.

Ricoh : quand rationalisation rime avec émissions

Une car policy aboutie, un parc rationalisé avec des véhicules électriques et hybrides, le recours à l’auto-partage ou une réflexion sur le crédit mobilité : voici les pistes suivies par le spécialiste de la bureautique Ricoh pour ses 1 700 véhicules. Avec un objectif : respecter ses engagements à faire reculer annuellement le volume de CO2 émis.
Groupe Chèque Déjeuner : des hybrides et une car policy repensée

Groupe Chèque Déjeuner : des hybrides et une car policy repensée

Adopter une car policy optimisée en termes économiques et environnementaux : c’est le choix qu’a fait le Groupe Chèque Déjeuner pour atteindre l’objectif de diminution de ses émissions de CO2 de 10 % d’ici 2014. Un objectif qui passe plus spécifiquement par le recours aux hybrides au sein d’un parc de 220 véhicules particuliers et utilitaires.

Groupe Chèque Déjeuner : une démarche RSE complète

Groupe Chèque Déjeuner : une démarche RSE complète

L’initiative visant à verdir la flotte de Groupe Chèque Déjeuner s’inscrit dans une démarche RSE plus globale lancée par la direction en 2010.

La Moselle transforme sa car policy

La Moselle transforme sa car policy

La direction générale adjointe des moyens généraux du conseil général de la Moselle gère un parc d’environ 450 véhicules légers, avec trois catégories : les véhicules de fonction, ceux de services et enfin les véhicules de service remisés que les collaborateurs utilisent uniquement pour les trajets domicile-travail hors usage professionnel et en fonction des missions.

Car policy : vers moins de déplacements ?

Car policy : vers moins de déplacements ?

Si elles sont à l’affût de solutions alternatives de transport, les entreprises cherchent aussi à diminuer le plus possible les trajets de leurs collaborateurs.

SGD : une car policy réinventée

Spécialiste du flaconnage en verre pour les industries de la parfumerie cosmétique et de la pharmacie, SGD a entamé en 2009 un véritable travail de redéfinition de sa car policy.

Car policy 2014 : les gestionnaires en quête d’idéal

Car policy 2014 : les gestionnaires en quête d’idéal

Pour un gestionnaire de parc, élaborer une bonne car policy revient à trouver la juste recette à partir d’ingrédients divers. Et entre la satisfaction des collaborateurs et le respect des critères économiques et écologiques, le dosage se fait souvent subtil. D’autant que la fiscalité changeante et les budgets soumis à la rigueur obligent à s’adapter.

Daniel Leoni

Lyreco : une car policy revisitée chaque année

Lyreco tient à mettre à jour chaque année sa politique automobile. Objectif : être à l’affût des modèles offrant le meilleur compromis entre performances économiques et écologiques, en s’appuyant sur les données des constructeurs.
Car policy : des modèles valorisants et équipés

Car policy : des modèles valorisants et équipés

Contrairement aux idées reçues, les TPE-PME ne refusent pas les véhicules premium, loin de là. Et ces petites entreprises apprécient également les modèles riches en équipements. Avec un objectif : accroître la sécurité et le confort. Parmi ces équipements très divers, la géolocalisation a su montrer son utilité et rencontre un véritable succès.

Mobilité durable : plus vert mais pas plus cher

Mobilité durable : plus vert mais pas plus cher

Véhicules hybrides ou électriques : les PME ont décidé de passer le cap, en tenant compte de leurs usages et de leurs besoins. Avec un credo : réduire les émissions de CO2 et de polluants, mais sans perdre de vue l’optimisation économique de la flotte. Et pour atteindre ce double objectif, nombreuses sont les entreprises à se mettre à l’éco-conduite.

« Avec Lexus, nous affichons notre volonté d’aller de l’avant » Marie-Laure Tamas-Danfa, Cisco

« Avec Lexus, nous affichons notre volonté d’aller de l’avant » Marie-Laure Tamas-Danfa, Cisco

Marie-Laure Tamas-Danfa est la responsable Flotte Automobile de Cisco.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.