Gestion thermique : au plus près du conducteur

Vedecom a développé une plate-forme de simulation énergétique de l’habitacle en partenariat avec Faurecia, le Groupe PSA, Renault et Valeo. L’objectif : réduire l’impact de la gestion thermique de la cabine sur la consommation énergétique et l’autonomie des véhicules électriques, tout en améliorant le confort thermique.

- Magazine N°250
1207
Vedecom simulation thermique Zoe
« Dans un modèle thermique, le moteur chauffe l’habitacle. Avec l’électrique, la demande de confort de l’occupant, en chaleur ou en fraîcheur, a un coût énergétique et un impact direct sur la quantité́ d’énergie prélevée sur la batterie, explique Ilango Thiagalingam, ingénieur de recherche chez Vedecom

« Nous mettons au point des outils numériques pour l’aide à la décision afin de tester différentes solutions et leurs impacts sur le confort comme sur l’énergie du véhicule », explique Ilango Thiagalingam, ingénieur de recherche à l’institut pour la transition énergétique Vedecom. Les simulations sont complétées par des expérimentations sur banc d’essais avec des mannequins et des testeurs humains équipés de capteurs pour récolter des données telles que la température de la peau et le rythme cardiaque.

« Des chercheurs ont démontré que le confort thermique dépend de la différence de température entre le nez et les pommettes. En recourant à...