Gestionnaire « technicien » : un métier en pleine évolution

Si de nombreuses entreprises lui préfèrent le gestionnaire « administratif », le gestionnaire de flotte « technicien » a encore de beaux jours devant lui au sein des collectivités locales, de certains grands groupes, voire chez les fleeteurs. Mais pour se maintenir, ce gestionnaire doit savoir évoluer et notamment se former afin d’élargir ses compétences.
- Magazine N°271
659

Évoquer le métier de gestionnaire de flotte technicien revient à analyser un concept par nature pluriel. Chacun, de fait, en donne sa propre définition avec une façon spécifique d’aborder le sujet. Car la fonction peut varier considérablement selon que l’on travaille dans des collectivités locales, pour de grands groupes techniques ou sur des flottes de véhicules légers du privé.

Si l’on tente d’en faire une synthèse, le métier vu sous l’angle technique consiste avant tout à réparer-maintenir son parc automobile. Ensuite, il peut aussi s’agir de rapatrier des véhicules en panne, de diagnostiquer les problèmes, de planifier les contrôles...

PARTAGER SUR