GLS France : « La neutralité en CO2 en 2035-2040 »

Filiale du britannique Royal Mail à la tête de 1 500 collaborateurs, le transporteur GLS France travaille avec ses sous-traitants pour verdir les 3 200 véhicules utilisés pour ses activités.
- Magazine N°278
2132
Cyrille Bouquin-Nicolas, responsable des questions environnementales, GLS France

Cyrille Bouquin-Nicolas est responsable des questions environnementales chez GLS France

« Notre but est de réduire l’empreinte carbone de nos activités alors que la livraison-plan de transport pèse 90 % de nos émissions de GES. Nous avons pour ambition d’arriver à la neutralité en CO2 en 2035-2040. Pour décarboner ce transport, nous insistons pour que nos sous-traitants roulent en véhicules Euro 6. Nous les épaulons dans cette transition énergétique en étudiant, avec eux, leur plan de tournées, et en leur expliquant pourquoi acquérir des modèles électriques ou des vélos à propulsion humaine. Nous installons alors des bornes de recharge...

PARTAGER SUR