• Mots clés connexes
  • GNV

Le GNV, une motorisation pour demain ?

À la recherche de motorisations innovantes et susceptibles de répondre aux impératifs environnementaux, les gestionnaires de flotte s’intéressent au GNV.

- Magazine N°224
1239

« Le véhicule au GNV, c’est un véhicule propre, très peu polluant avec les avantages du thermique, c’est-à-dire sans les contraintes d’autonomie de l’électrique. Le gaz émet 20 % de CO2 en moins et encore moins avec du gaz bio, et très peu de particules », précise Olivier Valenchon pour l’État.

Mais du fait du surcoût de 20 à 25 % pour un modèle GNV, cette solution est plus adaptée à l’achat, d’autant qu’en LLD, la valeur résiduelle reste quasiment nulle, notent les gestionnaires de parc. Une contrainte qui s’ajoute à celle de l’approvisionnement en gaz. Gaz oblige, 25 % du parc de GrDF carburent au GNV. Mais ailleurs, la situation est bien...

PARTAGER SUR