Goupil G6 : plus polyvalent

Avec son Goupil G6, le constructeur français d’utilitaires complète sa gamme avec dorénavant trois modèles 100 % électriques.
562
Goupil G6

Positionné au-dessus des G2 et G4, le G6 vient coiffer la gamme de Goupil. Avec une philosophie inchangée : offrir des modèles 100 % électriques, compacts et dotés d’une charge utile importante. Avec comme cible les collectivités locales, les municipalités, la propreté urbaine ou les grands centres industriels pour la maintenance des installations.

Ce G6 repose sur un châssis inédit aux dimensions plus importantes : près de 4,8 m de long (châssis-nu), une largeur de cabine de près de 1,5 m avec à la clé une version trois places, et des voies plus larges pour une tenue de route rassurante et plaisante. Ce véhicule bénéficie à ce propos d’une homologation N1 et peut rouler sur route ouverte. Et il fait preuve d’un bel agrément de conduite avec ses suspensions élaborées qui distillent un très bon confort. À l’intérieur, l’espace à bord suffit largement pour deux adultes. La position de conduite est bonne ; seules la position et la taille de la pédale de frein (trop petite) se montrent gênantes. Avec des finitions en net progrès, l’ensemble affiche une qualité de réalisation flatteuse, notamment avec le tableau de bord 100 % numérique.

Des carrosseries usine pour le Goupil G6

Un changement technique par rapport aux autres Goupil : les roues avant sont désormais motrices, ce qui dégage de l’espace à l’arrière et facilite le carrossage. Ce gros utilitaire sera d’ailleurs commercialisé avec des carrosseries usine, comme une version « grand volume » de 9 m3 élaborée avec Palkit. D’autres carrosseries et applications ont été développées ou peuvent l’être : benne déposable avec bras hydraulique, fourgon atelier pour la maintenance d’équipements, nacelle. Quant à la charge utile de 1 151 kg (conducteur compris), elle autorise de nombreuses applications. Le G6 existe en châssis-nu à partir de 47 000 euros HT et à environ 55 000 euros HT en version plateau ou grand volume de 9 m3. Enfin, ses batteries de 28,8 kWh offrent au maximum 153 km d’autonomie, avec une vitesse bridée à 80 km/h.

La brève sur le Goupil G2

Notre avis

PLUS
Véhicule électrique ● Fabrication française


MOINS
Prix de vente élevé ● Pédale de frein trop petite