GRDF expérimente un véhicule autonome à Montpellier

Principal gestionnaire du réseau de distribution du gaz en France, GRDF teste à Montpellier un véhicule de surveillance autonome. Une expérimentation menée dans le cadre du projet Carreta.
1572
GRDF véhicule autonome
Le véhicule autonome de GRDF, en cours de test dans le quartier piéton de l'Ecusson, à Montpellier. © GRDF

GRDF, le principal gestionnaire du réseau français de distribution de gaz, a débuté en décembre 2022 un test de véhicule autonome à Montpellier. Équipé de capteurs pour la détection de méthane dans l’air, ce véhicule devra surveiller les réseaux gaziers enterrés, et ce dans les endroits où les véhicules classiques de surveillance ne peuvent pas accéder. Soit « les zones piétonnes des centres-villes, les parcs et jardins », peut-on lire dans un communiqué de presse. Mais ce véhicule autonome commencera par « sillonner le quartier piéton de Montpellier sur un circuit prédéfini. »

De plus, la fonction de ce véhicule autonome ne s’arrête pas à ses capteurs de gaz. En effet, il peut transporter jusqu’à 600 kg de matériels, indique GRDF. Ainsi, en cas de suspicion de fuite de gaz, le véhicule contient déjà le nécessaire pour permettre à un technicien de réaliser des analyses complémentaires. Le technicien pourra ensuite, si besoin, faire appel à une équipe d’intervention.

Véhicule autonome de GRDF à Montpellier : une expérimentation en conditions réelles

L’expérimentation de GRDF s’inscrit dans le projet Carreta, l’une des seize expérimentations nationales retenues par l’État pour évaluer les opportunités de développement de la filière du véhicule autonome en France. « Les équipes de GRDF veilleront particulièrement à l’acceptabilité de ce véhicule autonome par les riverains », assure par ailleurs le gestionnaire de réseau.

Rappelons que GRDF assure l’exploitation et la maintenance d’un réseau de 204 239 km, dans plus de 9 500 communes, distribuant le gaz à 11 millions de clients au quotidien. Pour le gestionnaire, son expérimentation de véhicule autonome en conditions réelles à Montpellier lui permettra d’identifier « précisément les modes opératoires à mettre en place » pour déployer ce test « dans d’autres zones urbaines ».

Projet Carreta pour les véhicules autonomes : La Poste, Stef et GRDF

L’expérimentation d’un véhicule autonome par GRDF s’ajoute à deux autres cas d’usage initiés dans le cadre du projet Carreta. Ces deux autres projets de véhicules autonomes, pour la livraison de marchandises en ville, sont aujourd’hui en cours de déploiement du côté de La Poste et de Stef. D’une part, en ce qui concerne La Poste, l’expérimentation vise à assister le facteur dans la livraison de courriers et de colis. D’autre part, Stef teste la livraison de produits alimentaires frais. « Le cas d’usage de GRDF vient élargir les cas d’usage du projet Carreta aux services urbains en zone piétonne, en complément de l’usage logistique », précise le communiqué de presse.

Pour mémoire, Montpellier Méditerranée Métropole a lancé le projet Carreta en juillet 2021. Ainsi, les trois expérimentations se déroulent à Montpellier. Les cas d’usage de Stef et de La Poste ont débuté en septembre 2022 dans le quartier Antigone et s’étendront au quartier de l’Écusson en janvier 2023. Quant à GRDF, son expérimentation d’un véhicule autonome se cantonne au quartier de l’Écusson. Les calendriers sont prévus jusqu’en décembre 2023. Notons que le projet Carreta est co-financé par l’Ademe (Programme des Investissements d’Avenir). Enfin, pour en évaluer la « maturité » et la « pertinence technologique, environnementale, usuelle, économique, sociale et sociétale », plusieurs laboratoires de recherche participent au projet.