Groupe Chèque Déjeuner : des hybrides et une car policy repensée

Groupe Chèque Déjeuner : des hybrides et une car policy repensée

Adopter une car policy optimisée en termes économiques et environnementaux : c’est le choix qu’a fait le Groupe Chèque Déjeuner pour atteindre l’objectif de diminution de ses émissions de CO2 de 10 % d’ici 2014. Un objectif qui passe plus spécifiquement par le recours aux hybrides au sein d’un parc de 220 véhicules particuliers et utilitaires.

- Magazine N°194
919
Groupe Chèque Déjeuner : des hybrides et une car policy repensée

« La flotte, et plus globalement les transports, restent des leviers parmi les plus efficaces pour une entreprise qui souhaite limiter l’impact de son activité sur l’environnement », constate d’emblée Pascal Amico, directeur des moyens logistiques et généraux de cette société de services.

Dans cette optique, la nouvelle car policy a été radicalement épurée et propose désormais un catalogue de sept véhicules contre une quarantaine précédemment. Le secret de cette politique simplifiée : un choix plus strict dans la sélection des modèles.

L’ancienne car policy, appliquée jusqu’à fin 2012, avait un seul critère d’exigence pour les 220...

Groupe Chèque Déjeuner : des hybrides et une car policy repensée

PARTAGER SUR