Le groupe IMA fait le point sur l’assistance des flottes électriques

Le groupe Inter Mutuelles Assistance (IMA), spécialiste de l’assistance aux véhicules, aurait assisté plus d’un tiers du parc de véhicules électriques en France en 2020 grâce à son réseau de dépanneurs-remorqueurs habilités.
3305
Groupe IMA assistance électriques
Photo d'illustration dépannage d'un véhicule © Freepik

Dans les années 2000, le groupe IMA assistait sa première voiture électrique. Depuis il aurait assisté 33 % du parc roulant français de véhicules 100 % électriques rien qu’en 2020. Un secteur qui reste en forte croissance. Rappelons que 29 782 véhicules légers électriques ont été immatriculés en 2020 (+ 42,94 %) sur le marché de l’entreprise, selon l’Arval Mobility Observatory.

Crevaisons et pannes sèches : plus fréquentes sur l’électrique

Le groupe IMA a comparé la sinistralité entre les véhicules électriques et thermiques sur ses interventions de 2020. Il observe ainsi nettement plus d’interventions en cas de panne sèche et de crevaison sur les véhicules électriques que thermiques. « Cela s’explique en grande partie par l’absence de roue de secours dans le véhicule électrique », remarque l’assisteur. Néanmoins, il y a « peu de différences sur le nombre de pannes entre les véhicules électriques et thermiques. Et ce, malgré un parc plus récent sur la technologie électrique. »

« L’expérience du groupe IMA nous permet aujourd’hui d’avoir le recul sur les spécificités des véhicules électriques et leur sinistralité mais aussi sur les besoins des conducteurs, explique Frédéric Eimery, directeur marketing du groupe IMA. Nous sommes maintenant en mesure d’enrichir nos services et d’accompagner le développement de cette mobilité chez nos actionnaires et nos grands comptes avec une nouvelle offre dédiée. » Le groupe IMA prévoit en effet d’ici fin 2021 le lancement d’une offre d’assistance spécifique pour les véhicules électriques.

70 % des dépanneurs-remorqueurs habilités

Au travers de partenariats, le groupe IMA accompagne son réseau de prestataires sur les risques électriques. Ses dépanneurs-remorqueurs agréés reçoivent une habilitation électrique niveau BX2L. Cette certification est valable pour une durée de trois ans, avec une remise à niveau comprise après cette période. Le groupe IMA dispose aujourd’hui d’un réseau de plus de 1 500 dépanneurs-remorqueurs. 70 % d’entre eux ont reçu cette habilitation attestant leur capacité à intervenir sur les véhicules électriques.

Pour leurs interventions, 40 % des dépanneurs-remorqueurs du groupe IMA ont accès à des bornes de recharge pour leurs propres véhicules électriques. En complément, les prestataires possèdent des chargeurs mobiles pour la recharge ponctuelle de ces véhicules dans les grandes villes.

En outre, cette conversion à l’électrique passe aussi par l’électrification de la propre flotte du groupe IMA, soit une dizaine de véhicules, comme nous l’a déjà signalé Renaud Berrivin, conseiller auprès de la direction générale en charge des relations presse et de la RSE du groupe IMA.