Charles Poutiers, Groupe La Poste : « Le GNV en attendant des solutions 100 % électriques »

Au sein de la flotte de La Poste, les 287 véhicules GNV alignent un bilan écologique et fiscal avantageux. Mais pour répondre aux usages de l’opérateur postal, l’électrique prédomine.

- Magazine N°259
1478
Charles Poutiers - Groupe La Poste

Charles Poutiers est directeur technique au sein du Groupe La Poste.

« Le GNV représente pour nous un petit volume : nous comptons ainsi 275 VUL et 12 poids lourds, à comparer avec nos 39 000 véhicules électriques au total. Nous avons commencé à intégrer le GNV en 2014 afin de décarboner notre parc, avec une augmentation constante des volumes de modèles GNV jusqu’à l’an dernier. Pour rappel, nous avons réduit nos émissions de CO2 de 20 % en huit ans et prévoyons encore 30 % de baisse d’ici à 2025.

Avec l’expérience, je relève de nombreux points forts en faveur du GNV : un recul des émissions de CO2 de 25 % par rapport au thermique, l’élimination...

PARTAGER SUR