Le Groupe Volkswagen se décentralise

Le Groupe Volkswagen a réparti la responsabilité des différentes régions du monde à ses marques dans le but de gagner en efficacité et en flexibilité.

994
Groupe Volkswagen - L'usine d'assemblage multi-marques de Relizane, en Algérie, est gérée par la marque Seat
L'usine d'assemblage multi-marques de Relizane, en Algérie, est gérée par la marque Seat

Désormais, chaque marque du groupe sera chargée de gérer une région géographique : Volkswagen en Amérique du Nord et du Sud et dans la région subsaharienne, Audi au Moyen-Orient et en région Asie-Pacifique, Skoda en Russie et en Inde, et enfin Seat en Afrique du Nord. Seule la Chine restera gérée par le Groupe.

« Nous répartissons les responsabilités, a expliqué Herbert Diess, président du directoire du Groupe. Les décisions seront prises de manière beaucoup plus décentralisée et le directoire du Groupe pourra se concentrer sur les grandes orientations stratégiques. Volkswagen deviendra ainsi plus rapide, plus flexible et plus efficace. »

Seat, marque leader du Groupe Volkswagen en Algérie

Cette organisation a été testée avec succès en Algérie, avec l’ouverture en juillet 2017 d’une usine d’assemblage multimarques gérée par Seat à Relizane, à 280 km d’Alger. Cette dernière assemble plusieurs modèles des marques Seat, Volkswagen et Skoda, dont des véhicules utilitaires, tous destinés à être commercialisés sur le marché algérien. L’initiative a permis au Groupe de vendre 10 700 véhicules en Algérie de janvier à mai 2018, contre 1 000 unités sur la même période en 2017.

La commercialisation de deux nouveaux modèles, la Leon et l’Arona, sera ainsi lancée dans les prochaines semaines. Seat est également chargé de développer un réseau de fournisseurs pour l’industrie automobile dans le pays.

PARTAGER SUR