Jean-Philippe Berger, groupe Yves Rocher : « Nous avons amélioré le TCO avec l’hybride rechargeable »

Pour verdir sa flotte de 380 véhicules, le groupe spécialiste des cosmétiques Yves Rocher mise sur le passage à l’hybride rechargeable, avec des résultats à la clé.
- Magazine N°264
1349
Jean-Philippe Berger est directeur des services généraux au sein du groupe Yves Rocher

Jean-Philippe Berger est directeur des services généraux au sein du groupe Yves Rocher.

« Depuis six ans et demi, nous mettons en avant le véhicule électrique – nous en avons une quinzaine mais il reste un frein psychologique – et surtout l’hybride rechargeable qui représente 50 % de nos 380 véhicules. En hybride rechargeable, l’offre se limitait au début aux Golf GTE et Audi A3. Des modèles qui coûtaient 6 000 euros de plus que leur équivalents diesel avec une valeur résiduelle moindre. Mais nos loueurs nous ont suivis et ont accepté de surévaluer un peu ces VR. En outre, avec l’absence de TVS et un bonus élevé, nous sommes arrivés à un TCO...

PARTAGER SUR