• Mots clés connexes
  • Bus

Gruau et Bolloré, partenaires dans les bus propres

Le carrossier Lavallois Gruau et le groupe Bolloré viennent de créer une société commune pour concevoir, produire et commercialiser des bus propres en versions thermiques, hybrides et 100 % électriques.

- Magazine N°137
459

Détenue à 50/50 par les deux partenaires industriels, moyennant un investissement de 10 millions d’euros, la joint-venture Microbus S. A a pour vocation de développer et commercialiser une nouvelle gamme de Microbus Gruau en versions thermiques, hybrides ou 100% électriques. Cette société commune lancera notamment une version électrique du Microbus dès le second semestre 2009. Produit sur les chaînes de Gruau à Laval, ce véhicule sera animé par les batteries Lithium Métal Polymère et les surcapacités développées par Batscap, filiale de Bolloré dont le site industriel se situe à Ergué-Gaberic, dans le Finistère. Les super-capacités concues par Batscap seront aussi utilisées pour le développement des versions hybrides du Microbus. En pratique, ces dernières permettent d’absorber et de délivrer de fortes puissances sur des temps très courts. Elles se caractérisent aussi par un nombre de cycles charge/décharge élevé. Installées dans un bus, elles récupèrent l’énergie de freinage et la réutilisent pour assurer le démarrage du véhicule et aider à l’accélération. Selon les deux partenaires : « la réduction de la consommation de carburant et de la pollution atmosphérique qui en résulte peut atteindre 20 % ». Cette association sonne ainsi comme une bonne nouvelle pour les municipalités et les sociétés de transports publics qui veulent équiper leurs parcs de véhicules urbains économes et peu polluants. Commercialisé par Gruau en France depuis 3 ans en version thermique propre (150 véhicules en circulation dans 30 villes), le Microbus ne manque pas d’atouts. Avec son gabarit réduit (5,60 m x 2,08 m), ce véhicule homologué pour 20 à 22 places se faufile facilement dans la circulation urbaine. En outre, son plancher bas et entièrement plat à hauteur des trottoirs (15 cm), tout comme sa large porte latérale de 1,40 m en font un « bus accessible à tous », rappelle Gruau.

En élargissant la gamme avec des versions hybrides et électriques, les industriels entendent bien booster très vite les ventes, tant en France, qu’à l’étranger. Pour ce faire, une homologation européenne est en cours et des contacts seraient déjà pris en Suisse et en Allemagne selon des informations recueillies par l’Usine Nouvelle.

Enfin, sachez que les véhicules industriels ne sont pas les seuls à intéresser le groupe Bolloré. Quelques semaines avant ce partenariat, ce dernier s’est en effet associé à Pininfarina pour lancer une voiture 100 % électrique fin 2009.

PARTAGER SUR