GT Solutions réoriente sa flotte vers l’électrique et l’hydrogène

GT Solutions ne renonce pas au GNV malgré son surcoût, mais renouvellera les camions de sa flotte par des porteurs électriques et à hydrogène, en accord avec ses clients et ses conducteurs.
856
GT Solutions flotte
Loués avec leur conducteur, les 1 400 poids lourds de GT Solutions stationnent chez les clients.

La flotte de GT Solutions, loueur de véhicules avec conducteur, assure le transport de volailles vivantes en semi-remorques, de matériaux en porteurs à grue et du béton prêt à l’emploi avec des malaxeurs, des produits de restauration en porteurs frigorifiques et des pneus Michelin et des pièces détachées automotiles en semi-remorques ou porteurs fourgons.

Les 1 400 véhicules de GT Solutions se répartissent avec leurs conducteurs sur les sites des clients. Raison pour laquelle GT Solutions s’équipe majoritairement en porteurs Renault Trucks pour profiter de ses 310 points de service. Il prend ses tracteurs chez Volvo et ses malaxeurs chez MAN et, depuis 2008, possède 120 tracteurs et porteurs au BioGNV Iveco ou Scania pour effectuer du transport régional. Il garde ses tracteurs trois ans et ses porteurs huit à dix ans.

Les clients de GT Solutions ont maintenu leurs transports au BioGNV pour préserver leur bilan carbone.

Pour la flotte de GT Solutions : BioGNV et biocarburant HVO-XTL…

En 2022, la hausse du prix du GNV a contraint GT Solutions à suspendre ses investissements ainsi que dix véhicules, mais les 110 autres ont poursuivi leurs tournées. « Nos clients n’ont pas voulu dégrader leur bilan CO2 et ils ont accepté le surcoût en pied de facture, commente Romuald Chemin, directeur technique et achats de GT Solutions. Nous avons repris un contrat de BioGNV sur trois ans avec Gaz’Up et Engie pour amortir le surcoût du gaz ».

GT Solutions a aussi adopté le HVO100 issu d’huiles usagées que son donneur d’ordres Martin Brower obtient de son client McDonald’s. « Nous effectuons la prestation de transport sans facturer le carburant, explique le directeur technique. Nous avons aussi intégré le B100 et le HVO-XTL dans nos offres et attendons les premières commandes ».

… ainsi que 24 Renault Trucks, Volvo ou Volta Trucks électriques

GT Solutions s’est aussi tourné vers l’électromobilité. « En 2023, nous intégrerons deux Renault Trucks D Wide Z.E. E-Tech pour la distribution de Michelin, précise Romuald Chemin. Début octobre, nos conducteurs ont aussi testé et plébiscité deux VI lourds Volvo Trucks de 300 km d’autonomie pour Saint-Gobain, ainsi que le Volta Zero. Ce dernier, en version frigorifique pour nos activités RHF sur Paris, disposera de 150 km d’autonomie. Nous attendons le deuxième volet de financement de l’appel à projet de l’Ademe pour commander 22 véhicules électriques de ces trois modèles avec les aides de 100 000 euros par véhicule ».

GT Solutions testera le Volta Zero en décembre à Rungis et intégrera deux Renault Trucks D Wide Z.E. en 2023.

Projet hydrogène avec Hyundai ou Neotrucks

GT Solutions a aussi entériné « la nécessité de financer l’apport d’énergie des véhicules, confirme Romuald Chemin. Nous avons donc candidaté pour le financement, sur notre plate-forme de Garonor, de trois bornes DC à recharge rapide de 70 kWh capables de recharger à 22 kWh grâce à leur système intégré de gestion ». Dans la foulée, le transporteur s’est inscrit dans le projet Corridor H2 financé par la région Occitanie. Objectif : intégrer en 2024 un porteur à hydrogène Hyundai XCient Fuel Cell ou un porteur rétrofité NeoTrucks. « Nous le voulons à l’hydrogène gazeux à 700 bars pour avoir un meilleur rendement qu’avec l’hydrogène liquide et disposer d’une autonomie de 600 km », indique le directeur technique et achats.

En Occitanie, GT Solutions inclut le XCient Fuel Cell de Hyundai dans le Projet Corridor H2.
PARTAGER SUR