HPS-Cell : une plate-forme pneumatique autonome et modulable

Le pneumaticien Hankook a imaginé une plate-forme de mobilité autonome et modulable basée sur deux pneumatiques sans air.
1422
Hankook HPS-Cell

Après l’EZ Pro de Renault et le Vision Urbanetic de Mercedes-Benz Vans, c’est au tour du pneumaticien Hankook de présenter un concept-car autonome et modulable. Avec une originalité : le prototype se base sur une plate-forme de pneumatiques à deux roues seulement. Baptisée « Hankook Platform System-Cell » (HPS-Cell), cette plate-forme peut rouler de manière autonome, seule ou reliée à d’autres pour transporter des « nacelles » interchangeables. Deux plates-formes peuvent par exemple s’attacher à une cabine de passagers, formant un véhicule quatre-roues traditionnel. Et pour transporter un espace de chargement plus lourd, Hankook imagine assembler jusqu’à quatre plates-formes.

Autre innovation : le HPS-Cell fonctionne avec des pneumatiques sans air. Ces derniers sont équipés de capteurs analysant en temps réel l’état de la route et de la bande de roulement, de manière à optimiser les sculptures du pneu et ainsi limiter l’usure.

Ce concept s’inscrit dans le cadre du programme « Design Innovation », lancé en 2012 par le pneumaticien, qui consiste à lancer un projet de recherche tous les deux ans en collaboration avec le département de design industriel de l’université de Cincinnati (États-Unis). En 2020, les étudiants ont planché sur le thème du remodelage urbain et imaginé ce concept à deux roues, centré sur le pneumatique. Les designers et ingénieurs d’Hankook ont ensuite réalisé un prototype qui pourrait, sait-on jamais, circuler sur nos routes en 2040.