Segment H1 : les grandes routières se font autonomes

L’apparition de la dernière Audi A6 clôt une phase de renouvellement des principales grandes routières. Un renouvellement qui, en seulement deux ans, aura modifié la physionomie de ce segment de marché. L’époque est plus que jamais à la modération des émissions, mais aussi et surtout à la conduite autonome ; l’approche marketing se veut donc aujourd’hui radicalement différente.

- Magazine N°239
446
Podium Haut de gamme segment h1 grandes routières
Le podium : 1. Mercedes Classe E / 2. BMW Série 5 / 3. Volvo V90

Tous les tarifs s’entendent TTC.

Les progrès en matière de technologies se font quasi quotidiens et être la dernière à révéler sa copie procure un certain avantage sur la concurrence. Ainsi, la récente Audi A6 concentre les dernières avancées des aides à la conduite. À condition de recourir sans compter au catalogue des options, on recense près d’une quarantaine de dispositifs lui permettant de revendiquer une autonomie dite de niveau 3. Mais dans les faits, la législation n’autorise pas d’excéder la pratique du niveau 2.

En route vers l’autonomie

Pour information, cette capacité à momentanément s’émanciper de son conducteur caractérise déjà...