Région Hauts-de-France : fleet management et flotte verte

Pour ses 540 véhicules en acquisition, la région Hauts-de-France s’est tournée vers l’Ugap et s’est offert les services d’un fleeteur avec pour objectif d’optimiser la gestion de sa flotte. En parallèle, la région cherche à verdir ses véhicules en optant pour des modèles carburant à l’électricité, au GNV et au bioéthanol, avec des gains à la clé.

- Magazine N°253
842
En 2019, la région Hauts-de-France a commandé dix Kangoo Z.E. et vingt Yaris hybrides, et s’apprête à commander vingt Zoé. La région installe aussi trente bornes de recharge électrique par an, soit un objectif d’une centaine de bornes en trois ans.
En 2019, la région Hauts-de-France a commandé dix Kangoo Z.E. et vingt Yaris hybrides, et s’apprête à commander vingt Zoé. La région installe aussi trente bornes de recharge électrique par an, soit un objectif d’une centaine de bornes en trois ans.

Pour le financement de ses véhicules, la région Hauts-de-France a choisi l’acquisition plutôt que la location. « Grâce à l’Ugap, nous obtenons des réductions de 25 à 35 % sur les prix catalogue des constructeurs. Dans ces conditions, il est financièrement plus intéressant d’acheter des véhicules neufs et de les revendre quand ils ont un peu moins de dix ans », explique Gilles Ruysschaert, le directeur général adjoint en charge du pôle support technique de la région.

Pour sa flotte, l’équipe technique de la région effectue les contrôles de niveaux, les changements d’essuie-glace ou d’autres interventions de base. « Pour le reste, nous travaillons...

PARTAGER SUR