Hil Propreté et Accroche Net : le passage à l’électrique

Dirigeant de deux entreprises rennaises, Anthony Monnier travaille à électrifier sa flotte d’une vingtaine d’utilitaires. La démarche est en cours pour les onze véhicules de Hil Propreté, une société de nettoyage de locaux. Mais elle est plus complexe pour les dix VU employés par les salariés d’Accroche Net, spécialiste des travaux de grande hauteur.
- Magazine Hors-série N°24
383
Kangoo électrique Hil Propreté
Kangoo électrique Hil Propreté

Ma conviction, en tant qu’entrepreneur, est qu’il est nécessaire de limiter les émissions de gaz à effet de serre. J’ai donc lancé un plan global en matière de RSE et cela se traduit dans la politique de renouvellement des véhicules », expose Anthony Monnier. Ce patron rennais dirige Accroche Net, soit onze salariés spécialistes des travaux de grande hauteur, et Hil Propreté, une société de nettoyage de locaux à la tête de 43 salariés (vingt ETP). Accroche Net couvre l’ensemble du grand Ouest et Hil Propreté, le bassin rennais.

« Autre problématique : la ville de Rennes a opté pour le système Crit’Air il y a quatre ou cinq ans. Cela a...

PARTAGER SUR