Honda CR-V Hybrid : l’hybride ou rien

Sur le marché des SUV écologiques, l’hybride i-MMD constituera l’essentiel des ventes du nouveau Honda CR-V qui abandonne le diesel.

2199
Honda CR-V Hybrid

Honda commercialise des hybrides depuis 2003 avec ses propres technologies. Le système i-MMD qui anime le nouveau CR-V en est un bel exemple : doté d’un 2.0 essence i-VTEC à cycle Atkinson et d’une batterie lithium-ion, il embarque deux moteurs électriques : l’un fournit la force motrice et l’autre agit en tant que générateur d’électricité.

Autre spécificité de ce CR-V Hybrid : il n’a pas de boîte de vitesses et adopte une transmission fixe à un seul rapport, accouplée au moteur via un embrayage. L’ensemble fonctionne dans la plus grande harmonie, sans creux ni à-coup, grâce à la gestion électronique i-MMD (Multi-Mode intelligente) qui alterne automatiquement entre trois modes de conduite : électrique, hybride et thermique. Qui peuvent aussi s’activer au moyen de commandes sur le plateau central.

Avec au cumul 184 ch, le CR-V Hybrid ne manque pas de souffle ni de réactivité, de quoi offrir un meilleur agrément de conduite que des modèles concurrents. Mais c’est surtout à basse vitesse, et notamment dans le trafic, que l’on apprécie le plus ce SUV électrifié. Son silence et sa fluidité apportent un vrai confort au quotidien, tout en incitant à une conduite vertueuse. Nous avons mesuré 5,8 l/100 km sur un parcours plat. Pas mal pour un véhicule de plus de 1,6 t. Mais le moteur hybride s’en tire bien mieux en ville que sur autoroute où un diesel restera plus efficient. D’ailleurs, à partir de 119 g/km en deux roues motrices, les émissions de CO2 du CR-V Hybrid ne lui épargnent pas le malus. Dommage.

À vivre, ce SUV familial soigne son confort avec des sièges bien dessinés et une suspension douce. La qualité des matériaux et de la finition progresse aussi par rapport à l’ancienne génération. Mais le style très classique manque un peu d’originalité. Et l’ergonomie pêche par endroits avec un volant trop incliné, un combiné d’instrumentation digital difficile à lire et un système multimédias peu convivial. En revanche, l’habitabilité aux places arrière et le volume de chargement font bonne figure. Et si la banquette arrière ne coulisse pas, elle dégage un plancher parfaitement plat une fois rabattue. Pratique.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Pour le tarif, comptez à partir de 34 600 euros TTC en hybride avec deux roues motrices.

Honda CR-V Hybrid traction (2 roues motrices)
Puissance/couple (ch/Nm) 184/315
Conso. mixte (l/100 km) 5,3
Émissions de CO2 (g/km) 120
Vitesse maxi (km/h) 180
0 à 100 km/h (s) 8,8
Poids à vide (kg) 1 614
Charge utile (kg)
Coffre (l) 497
L x l x H (mm) 4 600 x 1 855 x 1 679
À partir de (€ TTC) 34 600

 

Valeurs futures
Honda CR-V 2.0 i-MMD 2WD Confort
Énergie Hybride essence
Boîte de vitesses BVA
Carrosserie SUV
Cylindrée (cm3) 1 993
CO2 (g/km) 119
Ch din 184
Prix neuf TTC (€) 34 600
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 17 415
Valeur reprise 50,3 %
Valeur vente TTC (€) 20 511
Valeur vente 59,3 %
Source : Forecast Autovista, avril 2019.

Notre avis

PLUS
Silence et réactivité mécanique ● Consommation moyenne ● Habitacle spacieux


MOINS
Style intérieur neutre ● Système multimédias peu intuitif ● Volant trop incliné