Honda optimise sur tous les fronts !

Tir groupé pour le constructeur japonais Honda avec la présentation d’une Jazz restylée à Francfort, et l’annonce d’un diesel pour la Civic au printemps prochain.

1291
Honda Jazz
Honda Jazz

La Honda Jazz s’est toujours montrée discrète sur notre territoire, c’est dommage. Ce modèle ne manque pas d’attrait, à commencer par le fait de disposer d’un coffre on ne peut plus accueillant. Toujours est-il que cette japonaise passe par la case du restylage, tout juste deux ans après son apparition dans l’Hexagone. Des retouches pour le style, une nouvelle finition et un nouveau moteur essence, la Jazz voit les choses en grand.

Honda Jazz, le second souffle

Le 1.5 i-VTEC de 130 ch procure ainsi un second souffle à cette citadine. Jusqu’alors, celle-ci ne pouvait compter que sur la présence du 1.3 i-VTEC de 102 ch. Voilà de quoi lui permettre d’afficher des performances de compacte : ce 1.5 l essence est enregistré à 124 g. Mais profitons-en aussi pour regretter la non-diffusion en Europe d’une version hybride, pourtant présente sur certains marchés à l’international.

La nouvelle Civic profite également d’un renfort très attendu avec l’arrivée du 1.6 i-DTEC optimisé pour la circonstance. Sur ce bloc déjà connu sous d’autres capots de la marque, l’apport de nouveaux pistons et de nombreux autres aménagements ne font pas varier le niveau de puissance, toujours à 120 ch, ni le couple maxi, toujours de 300 Nm.

Le diesel que la Honda Civic attendait

Mais le gain sur les émissions devrait se montrer substantiel, notamment pour les fameux NOx et autres particules fines, au centre des préoccupations de pollution urbaine. Les chiffres relatifs à son homologation ne sont pas confirmés (probablement 99 g/km de CO2). D’après les ingénieurs, ce 1.6 I-DTEC serait aussi moins bruyant que son prédécesseur. Assemblé au Royaume-Uni, il équipera la dernière génération de Civic en mars prochain.

Le dernier article sur la Civic.

PARTAGER SUR