Honda : La Jazz remixée

Honda présente au Mondial une nouvelle mouture qui met au goût du jour l’ancienne carrosserie vendue à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde. Mais toujours pas de diesel en vue.

- Magazine N°142
379
Honda Jazz

Discrète chez nous pour cause d’absence de diesel, la Jazz évolue. Avec une longueur de 3,90 m, une largeur de 1,69 m et une hauteur de 1,52 m, la nouvelle Honda essaye de faire le lien entre citadines et monospaces compacts, offrant le style des premières et la modularité des seconds. La concurrence est rude dans sa catégorie face à Modus ou 207.

L’atout principal de la Jazz se retrouve dans son aménagement intérieur facilité par ses suspensions compactes et son réservoir de carburant central sous le plancher, libérant davantage d’espace. A l’arrière, les sièges se rabattent en un seul mouvement et s’abaissent pour former un plancher plat. L’ouverture des portes à 80° facilite grandement l’installation à bord.

Sous le capot, pas de motorisations diesel, Honda estimant que le surcoût d’une telle mécanique ne se justifie pas dans ce segment d’autant que l’écart de prix entre les carburants s’est réduit presque à néant, mais deux motorisations essence4 cylindres. 1,2 litre de 90 ch et 1,4 litre de 100 ch, associés à une boîte manuelle à 5 rapports, le plus puissant pouvant recevoir une boîte robotisée à 6 vitesses. Selon les finitions, la Jazz s’affiche de 13 975 à 17 075 €.

Au final, cette voiture sympathique et bien finie se retrouvera doublement pénalisée sur le marché français par l’absence de diesel et des prix un peu élevés. L’arrivée prochaine d’une version hybride devrait permettre de la regarder d’un nouvel œil.

Notre avis

Bien

Modularité, espace à bord et qualité de fabrication.

A revoir

Pas de Gazole

Tarifs élitistes.

PARTAGER SUR