Publi-Communiqué

Hybride : une conduite apaisée et plus sécurisée

Si les hybrides offrent le niveau de sécurité des véhicules thermiques, ils font l’objet de procédures spécifiques en cas d’accident.

663

Les constructeurs distribuent ainsi aux services de secours des modes d’emploi pour les aider à intervenir sur ce type de voitures. Il s’agit de prendre certaines précautions par rapport aux organes électriques (batteries, câbles, etc.), afin d’éviter tout risque d’électrocution et d’incendie.

Plus généralement, les hybrides inspirent une autre conduite, plus apaisée, moins agressive. Une révolution s’opère entre le conducteur et son véhicule. Le silence de fonctionnement et l’absence totale de vibration durant les phases de roulage électrique procurent un confort unique, un sentiment de sérénité susceptible de pacifier les mœurs automobiles.

Associés à des transmissions mécaniques robotisées (PSA) ou à variateur continue (Toyota), les hybrides les plus répandus ne se prêtent pas à la sportivité. La puissance est là pour assurer reprises et accélérations franches, en toutes circonstances, mais les montées en régime offrent peu d’agrément de conduite. Résultat, le conducteur a tendance à privilégier les bas régimes.

Dotés de boîtes automatiques plus rapides, les hybrides premium se montrent plus dynamiques, donc agréables à conduire, mais conservent cette douceur caractéristique, notamment au démarrage. Une expérience de conduite à laquelle conducteurs et passagers s’habituent très vite. Difficile de revenir au diesel après avoir goûté aux charmes de l’hybride.

PARTAGER SUR