Hydrogène : la pile à combustible cherche son réseau

Une autonomie comparable à celle du thermique mais sans ses niveaux de CO2 et de polluants : les véhicules à pile à combustible (PAC) accumulent les bons points. Tant et si bien que pour quelques constructeurs, la PAC constituerait la voie d’avenir. Mais à une condition : le développement d’un réseau de distribution d’hydrogène, quasiment inexistant.

- Magazine N°210
690
Hydrogène : la pile à combustible cherche son réseau

Pour Hyundai et Toyota, l’hydrogène s’imposera bien dans un futur lointain comme une technologie majeure dans le paysage automobile. Pour preuve, les deux constructeurs japonais investissent dans cette technologie depuis plus de vingt ans et ont chacun présenté plusieurs générations de modèles à PAC. Avec un objectif partagé : démocratiser cette technologie aux bénéfices environnementaux indéniables.

« L’hydrogène existe en abondance dans la nature et il peut être produit à partir de diverses sources renouvelables comme le vent ou l’énergie solaire, ce qui réduit les émissions de CO2 dans sa fabrication. À terme, nous espérons que les sources...