Hyundai expérimente le véhicule autonome à hydrogène

Hyundai a fait rouler en Corée cinq véhicules électriques alimentés à l’hydrogène et dotés d’un système de conduite autonome de niveau 4.

1109
Hyundai autonome hydrogène
Hyundai Nexo

C’est la première fois qu’un constructeur expérimente la conduite autonome avec des véhicules électriques à pile à combustible (PAC) alimentés à l’hydrogène. Cinq modèles Hyundai – trois Nexo (voir la brève) et deux Genesis G80 – ont ainsi réalisé un trajet de 190 km sur autoroute entre Séoul et Pyeongchang à une vitesse moyenne de 110 km/h. Et cela sans intervention d’un conducteur.

Des Hyundai autonomes d’ici 2021

Tous ces véhicules s’équipent d’un système de conduite autonome de niveau 4, tel que défini par les normes internationales SAE, et d’une technologie réseau 5G. Ils peuvent donc détecter les véhicules aux alentours. Et sont aussi capables de prendre des décisions aux intersections, de franchir des barrières de péage et de définir leur position sur une carte à l’aide de capteurs externes. Hyundai prévoit de lancer ce type de véhicules autonomes de niveau 4 dans certaines villes intelligentes d’ici 2021.

Notre dernier dossier sur le véhicule autonome

PARTAGER SUR