Hyundai Bayon : moins, c’est plus

Le Hyundai Bayon, SUV urbain essence de la taille du Kona, offre des prestations identiques mais à un prix nettement inférieur.
2338
Hyundai Bayon

Le Hyundai Bayon (4,18 m de longueur) répond à une demande spécifique de Hyundai Europe pour une offre rationnelle mais pas basique qui complète celle de son frère Kona (4,20 m). Mais à 22 800 euros TTC en 1.0 T-GDi 100 ch Business, soit 1 800 euros de moins. C’est donc sur la plate-forme de la berline 5 portes i20 que ce petit SUV est développé et assemblé. Et il en reprend l’offre restreinte et peu coûteuse de motorisations, Mais sans l’hybride, l’hybride rechargeable, le diesel et l’électrique du Kona.

Outre le 4-cyl. 1.2 essence de 84 ch qui sert de prix d’appel (17 850 euros), on retrouve le 3-cyl. 1.0 turbo-essence de 100 ch MHEV. Celui-ci s’équipe d’un alterno-démarreur de 48 V et 10 kW/13,6 ch qui favorise la sobriété (119 g en boîte manuelle ou robotisée), sans renoncer à la vivacité en accélération pendant quelques dizaines de secondes. Il faut y ajouter une fonction « roue libre » dès que vous levez le pied de l’accélérateur, tout aussi utile en ville à l’approche d’un feu rouge que sur route ou autoroute, en vitesse de croisière et sans demande de forte puissance.

De plus, ce petit 3-cyl. se montre d’une très grande discrétion sonore, tout en se réveillant dans la seconde moitié du compte-tours si on le sollicite. Nerveux et assez puissant pour emmener ce svelte Bayon (1 120 kg à vide), il est à apprécier avec sa boîte double embrayage qui fait des merveilles en ville pour une conduite souple. Notre consommation s’est élevée à 7,2 l/100 km sans ménager le moteur. Mais on pourra redescendre de 1 l à un rythme moins sportif, les essais s’étant déroulés dans le massif des Vosges, tourmenté et sinueux.

Mais quel que soit le rythme adopté, on appréciera toujours les liaisons au sol et leur excellent compromis entre confort et tenue de route. La direction fait pour sa part preuve de précision mais aussi de belle légèreté, assistance électrique aidant. Pour le reste, on retrouve la planche de bord sobre de l’i20 (voir l’essai) et un coffre de belle capacité à 411 l (1 205 l au maximum).Hyundai Bayon

Notre avis

PLUS
Prix compétitif ● Moteur souple et discret ● Agrément de conduite et confort


MOINS
Conso en hausse à un rythme soutenu ● Plastiques brillants des contreportes ● Emplacement roue de secours supprimé