Hyundai veut monter en puissance sur le BtoB en 2021

Forte d’une gamme largement électrifiée, Hyundai prévoit une forte augmentation de ses ventes entreprises en 2021, à 25 % du total de ses ventes.
855
Hyundai 2021
Hyundai Kona Electric

Hyundai se veut optimiste pour 2021. De fait, la marque coréenne a moins souffert de la crise sanitaire en 2020 que ses concurrents généralistes. Ses ventes ont ainsi baissé de – 13 % contre – 26 % pour l’ensemble du marché, avec 34 585 immatriculations. Hyundai n’arrive toutefois qu’à la dixième place des constructeurs généralistes en France avec une part de marché de 2,1 %.

Pour retrouver de la croissance, la marque peut compter sur une gamme complète de modèles. Avec un large choix de motorisations électrifiées, du mild-hybrid (MHEV) au 100 % électrique (BEV), en passant par les hybrides rechargeables(PHEV), et même l’hydrogène avec le Nexo. L’arrivée du nouveau Tucson avec son design audacieux devrait également renforcer l’image de la marque (voir l’essai du Hyundai Tucson 2021).

Objectif tenu : 87 g/km de CO2 en 2020

En attendant, c’est le SUV compact Kona qui représente le plus gros des ventes, avec 38 % du mix, suivi de l’i20 (20 %), du Tucson (18 %) et de la Ioniq (9 %). La part des modèles électrifiés atteint 58,2 % des ventes contre seulement 17,2 % sur le marché. Ainsi, Hyundai s’affiche comme l’une des marques les plus vertueuses en matière d’émissions de CO2. Sa moyenne s’est établie en effet à 87 g/km en 2020, mieux que l’objectif des 95 g/km prévu par la réglementation européenne.

Hyundai vise 25 % de ventes entreprises en 2021

Autre fait marquant, Hyundai a fortement progressé sur le canal BtoB en 2020 avec une croissance de 40 % (- 20 % sur le marché). Il faut dire que la marque partait de loin dans ce domaine. Elle affiche désormais une part de marché entreprises de 14 % (dont 21 % de véhicules de démonstration) et vise 25 % en 2021.