Le groupe Hyundai mise sur l’hydrogène

Le groupe Hyundai a annoncé un nouveau plan baptisé « Hydrogen Vision 2040 » qui mise sur la pile à combustible hydrogène pour l’électrification des véhicules, notamment utilitaires et industriels.
918
Hyundai Hydrogen Vision 2040

Le groupe automobile coréen Hyundai (HGM) a dévoilé son nouveau plan « Hydrogen Vision 2040 ». Celui-ci prévoit notamment « l’électrification de tous les nouveaux modèles de véhicules commerciaux – avec des groupes motopropulseurs électriques à pile à combustible ou à batterie –, ainsi que l’application de systèmes de piles à combustible à tous les modèles d’ici 2028. » Par ailleurs, « à l’avenir, tous les véhicules industriels tels que les bus et les poids lourds, lancés sur les marchés mondiaux par HGM seront de type électrique ou à batterie » », ajoute le constructeur.

Le groupe commercialise déjà des modèles hydrogène : le SUV Nexo lancé en 2018, le poids lourd XCIENT Fuel Cell mis sur le marché en 2020 et le plus récent bus Elec City. Un tracteur dérivé de ce dernier sera dévoilé dès 2023. Un véhicule hydrogène à usage spécial, de 5 à 7 m de long, est également au programme sur le segment des utilitaires légers.

Des concepts hydrogène

Hyundai voit aussi plus loin avec plusieurs concepts hydrogène. Le Trailer Drone est un véhicule hydrogène autonome destiné au transport de conteneurs individuels ou en convoi. Il fonctionne avec deux « bogies », de faux-châssis sur quatre roues directrices avec un système de propulsion hydrogène, et un réservoir d’hydrogène placé sous le conteneur. Autre concept autonome : le Rescue Drone est destiné aux opérations de sauvetage et de lutte anti-incendie. D’une autonomie de 450 à 500 km, il transporte des drones et peut tourner sur place ou se déplacer en crabe.

Hyundai a aussi imaginé une station de ravitaillement mobile embarquée dans un camion, le « H Moving Station », capable de recharger 25 véhicules simultanément. Enfin, le concept RHGV doit « alimenter en énergie les véhicules de secours d’urgence dans les zones reculées non desservies par la route ». Le groupe envisage par ailleurs de déployer sa technologie de pile à combustible hydrogène dans d’autres secteurs, « notamment les véhicules hautes performances, la mobilité aérienne urbaine, la robotique, l’aviation et les navires de fort tonnage. »

Une troisième génération de pile à combustible hydrogène

Pour atteindre ses objectifs, Hyundai va lancer la troisième génération de son système de pile à combustible, en cours de développement, qui succédera à celui du Nexo. Ce nouveau système dispose de deux niveaux de puissance. « La version de 100 kW bénéficie de dimensions réduites de 70 %, facilitant ainsi son utilisation pour différents types de véhicules et applications, précise le constructeur La version de 200 kW est, quant à elle, de taille similaire à celle du système actuel du Nexo, mais délivre deux fois plus de puissance. » Le tout avec une garantie de 500 000 km, contre 160 000 km pour le Nexo.

Enfin, le prix de ce système devrait diminuer de plus de 50 %, permettant d’atteindre « un niveau de prix pour ses véhicules à hydrogène comparable à celui des véhicules électriques à batterie (BEV) d’ici 2030 », affirme le groupe. Autres nouveautés à venir : un système de pile à combustible hydrogène « plat » de 25 cm de haut, destiné aux applications de mobilité ; ou encore un module d’alimentation hydrogène de secours de 500 kW à 1 MW. À suivre.