Hyundai i10 : ambitions légitimes

Fin 2013, en changeant de génération et afin de d’agrandir son espace habitable, l’i10 a quelque peu poussé les murs, quitte pour cela à se jouer des limites théoriques du segment.

- Magazine N°204
560
Hyundai i10 : ambitions légitimes

Une opération mise en valeur par un aménagement intérieur témoignant d’une farouche volonté de monter en gamme. Le recensement de l’équipement confirme cette impression. Et ce n’est pas fini ! Dès les premiers tours de roues, le numéro de séduction se poursuit avec une insonorisation remarquable et un confort appréciable.

La conduite se fait tout aussi agréable et l’on ne trouve guère de critiques à formuler. En cherchant bien, on peut toutefois regretter une certaine indolence dans les reprises lorsque l’on jette son dévolu sur sa version 3 cylindres 1.0 de 66 ch. Un peu plus de vivacité ne serait pas pour déplaire. Surtout que la qualité du comportement routier n’interdit pas de prolonger le voyage en dehors des zones urbaines. Le 4 cylindres 1.2 de 87 ch semble alors plus approprié pour profiter au mieux d’une copie particulièrement soignée, mais aussi fort bien positionnée pour le tarif (à partir de 11 600 euros).

PARTAGER SUR