Le Hyundai Kona EV affiche ses tarifs

Le Hyundai Kona EV, premier SUV urbain électrique, ne fait pas les choses à moitié et offre deux versions bien distinctes en fonction des prestations attendues, à partir de 38 400 euros TTC.

13503

Non seulement Hyundai tire le premier sur ce segment des SUV urbains, le plus logique pour une utilisation rationnelle et satisfaisante, mais en plus il propose non pas un Kona EV électrique mais deux ! En effet, comme nous vous l’avions annoncé lors des essais de la version diesel (voir notre essai), deux types de batteries et de puissances sont au catalogue. Abondance d’électrons ne nuit pas, bien au contraire…

Hyundai Kona EV : 136 ch et 312 km d’autonomie

Ainsi, le modèle le plus abordable est emmené par un moteur électrique de 100 kW/136 ch et 395 Nm de couple. Ce dernier est alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 39,2 kWh, à même d’offrir une autonomie de 312 km selon le cycle WLTP, soit une consommation moyenne correcte de 13,9 kWh/100 km. Le chargeur embarqué se contente de 7,2 kW en monophasé, assurant une charge en 6 heures, et en tout juste 1 heure sur une borne 100 kW en courant continu (80 % de la charge). Son prix est de 38 400 euros TTC, hors bonus de 6 000 euros.

Hyundai Kona EV : 204 ch et 482 km d’autonomie

La seconde version emporte une batterie plus conséquente de 64 kWh, assurant alors une autonomie WLTP de 482 km ‒ c’est excellent. Son moteur électrique monte à 150 kW/204 ch, pas moins ! Du coup, la consommation moyenne est moins bonne et s’établit à 14,3 kWh. De la même manière, la recharge passe à 9 h 40 en monophasé 7,2 kW mais reste toujours à une petite heure sur une borne de charge rapide 100 kW en CC. Son prix est supérieur de 4 000 euros à la version de base, soit 42 400 euros, toujours hors bonus.

Hyundai Kona EV