Le Hyundai Santa Fe passe à l’hybride rechargeable

Bien positionné sur le marché des grands SUV à 7 places, le Hyundai Santa Fe hybride rechargeable revendique une autonomie de 58 km en WLTP en mode 100 % électrique. Et jusqu’à 69 km en conduite urbaine.
1053
Hyundai Santa Fe hybride rechargeable

Profondément remanié l’été dernier, le Hyundai Santa Fe va bientôt débarquer en version hybride rechargeable sur nos routes. Outre son design remis au goût du jour, ce grand SUV à 7 places bénéficie en effet d’un nouveau châssis qui a permis l’intégration d’une nouvelle chaîne de traction plug-in hybride. Le Santa Fe associe un 1.6 essence T-GDi à un moteur électrique de 66,9 kW, alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 13,8 kWh. Sa puissance atteint 265 ch cumulés, tandis que ses émissions de CO2 se limitent à 37 g/km de CO2 (en cycle mixte pondéré WLTP).

Jusqu’à 69 km d’autonomie

En mode 100 % électrique, le Hyundai Santa Fe hybride rechargeable peut parcourir jusqu’à 58 km (WLTP) avec une simple charge. Autonomie qui peut être portée jusqu’à 69 km en conduite urbaine. La marque coréenne propose aux utilisateurs le service Charge myHyundai qui leur donne accès à plus de 200 000 bornes de recharge en Europe (voir la brève). Avec à la clé une solution de paiement unique, avec carte ou application sur smartphone.

À partir de 53 800 euros TTC en Business

Grand frère des Tucson et Kona également proposés en PHEV, le Hyundai Santa Fe hybride rechargeable sera produit en Corée du Sud dans l’usine d’Ulsan. Il peut d’ores et déjà être commandé à partir de 53 800 euros TTC en finition Business pour les professionnels. Une offre particulièrement compétitive en regard de ses concurrents, les Volvo XC90, Ford Explorer (voir l’essai) et autre BMW X5 PHEV. D’autant que le Santa Fe hybride plug-in est un vrai 4×4, doté d’une transmission intégrale permanente et d’un programme (Terrain Mode) de gestion de la motricité.