Hyundai teste le V2X avec des Ioniq 5

Hyundai teste le V2X avec une flotte de Ioniq 5 pour partager l’électricité de leurs batteries avec le réseau électrique mais aussi en circuit fermé avec des bâtiments d’habitation.
1030
Hyundai V2X

Hyundai mène aux Pays-Bas et en Allemagne un projet pilote autour du V2X avec une flotte de Ioniq 5 100 % électriques. V2X signifie vehicle-to-everything ou véhicules compatibles avec tout. Elle est ainsi testée plus particulièrement par Hyundai dans le cadre du V2G : vehicle-to-grid, ou véhicules vers le réseau. Et du V2H : vehicle-to-home, ou véhicule vers la maison. Autrement dit, dans le cadre de ce test, les Ioniq 5 seront capables d’échanger l’électricité de leurs batteries avec le réseau électrique. Mais aussi avec des bâtiments d’habitation, dans le cadre d’un circuit fermé.

Une flotte de 25 Hyundai Ioniq 5

Le projet autour du V2G se déroulera à Utrecht aux Pays-Bas avec une flotte de 25 Ioniq 5 fournies par Hyundai à des habitants de nouveaux lotissements. Il est mené avec le prestataire We Drive Solar, fournisseur de bornes de recharge alimentées par l’énergie solaire. Ce qui permettra aux voitures de fournir le réseau en énergie renouvelable. Le test sur le V2H s’effectuera en Allemagne avec Cradle Berlin, une coentreprise de Hyundai. Celle-ci investit notamment dans la recherche sur les solutions énergétiques intelligentes. Le nombre de véhicules n’a pas été dévoilé.

S’adapter aux exigences V2X

Dans les deux cas, les voitures vont s’équiper de logiciels personnalisés pour partager leur électricité. Ce logiciel vient modifier la fonctionnalité V2L du Ioniq 5. Un logiciel disponible pour les véhicules issus de la plate-forme E-GMP du constructeur, sur laquelle ce Ioniq 5 a été conçu. Cette fonctionnalité permet déjà à la voiture d’alimenter en électricité des appareils électriques comme les sèche-linge ou les équipements de camping. Ou bien de recharger des vélos électriques par exemple. Les véhicules prochainement conçus sur cette plate-forme pourront ainsi s’adapter aux exigences V2X. « Plusieurs projets de développement de la fonction V2G sont en cours chez Hyundai. Et l’entreprise prévoit d’annoncer le lancement d’un futur véhicule 100 % électrique doté de cette technologie », annonce d’ailleurs le constructeur.