Hyvia, entreprise dédiée à la mobilité hydrogène de Renault et Plug Power

Renault Group et Plug Power ont présenté Hyvia, une entreprise créée pour favoriser la mobilité hydrogène en Europe. Basée en France, elle fournira notamment une offre de véhicules utilitaires légers hydrogène avec des stations d’avitaillement.
865
Hyvia Renault hydrogène
© Groupe Renault

Après leur partenariat annoncé le 12 janvier 2021, Renault Group et Plug Power ont lancé le 3 juin 2021 Hyvia : contraction de « hy » pour hydrogène et de « via » pour la route.

Détenue à part égale entre les deux associés, la co-entreprise proposera des solutions de mobilité hydrogène « clé en main. » En effet, elle proposera une offre de véhicules utilitaires légers (VUL) à pile combustible, de bornes de recharge, de fourniture d’hydrogène « décarboné » mais aussi des services de maintenance et de gestion de flottes.

Le groupe Renault et Plug Power souhaitent « décarboner la mobilité en Europe et positionner la France en tête du développement industriel et commercial de l’hydrogène avec Hyvia. » C’est pourquoi la co-entreprise exercera naturellement ses activités dans l’Hexagone.

L’hydrogène « made in France »

Les équipes de R&D travailleront à Villiers-Saint-Frédéric (78), centre d’ingénierie et de développement des VUL à hydrogène du groupe Renault et futur siège social d’Hyvia. Dans le cadre du projet Re-Factory, les équipes de process, de fabrication et de logistique basées à Flins-sur-Seine (78) démarreront l’assemblage de piles à combustible et de stations de recharge à partir de fin 2021. Par ailleurs, l’usine de Batilly (54) produira les premiers VUL. Puis, PVI pour « Power Vehicle Innovation », filiale du groupe Renault, se chargera d’intégrer les piles à combustible à Gretz-Armainvilliers (77).

Hyvia Renault hydrogène
Les sites d’activités d’Hyvia en France © Groupe Renault

Des véhicules en fonction des usages

Tandis que Citroën va convertir son ë-Jumpy 100 % électrique à l’hydrogène, le groupe Renault s’affaire également à la transformation de ses modèles. Basés sur le Renault Master, les VUL à hydrogène d’Hyvia existeront en trois versions : « Fourgon » et « Châssis cabine grand volume » pour le transport de marchandises ainsi que « City bus » pour le transport de personnes. La commercialisation de ses VUL – d’une autonomie allant jusqu’à 500 km et ravitaillés en 3 minutes – débutera fin 2021.

En outre, avec Hyvia, le groupe Renault veut atteindre 30 % de part de marché des VUL à hydrogène en Europe d’ici 2030. Il espère ainsi afficher le mix le plus vert du marché européen à la même échéance.