IAA 2018 : Iveco mise sur le GNV pour les transports urbains

À l’occasion de l’IAA 2018 à Hanovre, Iveco a consacré un stand à ses véhicules à faibles émissions. Caisse frigorifique, camion-toupie, balayeuse : le constructeur a misé sur les partenariats pour présenter trois utilitaires GNV destinés aux déplacements urbains.

1570
IAA 2018 Iveco Stralis NP 400 Carrier
Stralis NP 400 Carrier © Iveco

Le constructeur italien a tout d’abord dévoilé une version frigorifique de son Stralis NP, développée en partenariat avec Carrier Transicold, dotée d’une autonomie de 1 000 km. Celle-ci n’utilise que du gaz naturel comprimé (GNC), y compris pour alimenter le compresseur du groupe frigorifique, capable de fonctionner de manière autonome.

Iveco a également présenté un camion-toupie à faibles émissions : un Stralis X-Way NP 400 ch roulant au GNC et équipé d’un malaxeur électrique Cifa. Ce véhicule est issu des travaux menés en partenariat avec les Transports Jacky Perrenot et le cimentier Vicat. Cinq unités ont d’ailleurs été livrées au transporteur lors de l’IAA.

IAA 2018 Iveco Stralis X-WAY NP400 malaxeuse Cifa
© Iveco

Autre nouveauté : une balayeuse GNC développée avec Johnston Sweepers sur la base de l’Eurocargo NP 210 ch. « Les trois réservoirs montés derrière la cabine peuvent stocker 420 litres de GNC, un volume suffisant pour assurer une tournée complète », précise le constructeur. 26 balayeuses GNC ont déjà été commandées par la société Urbaser pour le nettoyage de la ville de Paris, en prévision de l’interdiction des véhicules diesel produits avant 2005 dès 2019, et de l’interdiction totale prévue pour 2024. Iveco a en outre équipé un Daily Blue Power NP d’une remorque basculante MaxiCargo et d’une grue ayant une capacité de 3 t, pour une charge utile de 2 300 kg. Là encore, le véhicule est destiné à la flotte de la ville de Paris.

PARTAGER SUR