IAA 2018 : Scania lance un camion hybride électrique-diesel

Lors de l’IAA 2018 à Hanovre, le constructeur suédois Scania a présenté un camion hybride rechargeable électrique-diesel à destination des applications urbaines de la distribution et du bâtiment.

2860
Scania VU hybride recharge
Chargeur embarquée sur un Scania Série L hybride

Basé sur la dernière génération de véhicules du constructeur, ce modèle s’équipe d’un moteur 5-cylindres pouvant fonctionner au gasoil comme au diesel synthétique (HVO), ainsi que d’un bloc électrique d’une puissance de 130 kWh (177 ch) et de 1 050 Nm. Ce dernier est alimenté par une batterie lithium-ion rechargeable de 7,4 kWh, d’une durée de vie estimée entre 4 et 7 ans, qui lui confère une autonomie d’environ 10 km en 100 % électrique. « Les camions peuvent se déplacer uniquement en mode électrique sans l’aide du moteur thermique grâce aux auxiliaires électriques de direction et de freinage », précise Scania.

Une transition vers le 100 % électrique

La version hybride électrique (VHE) sera disponible à la commande dès novembre 2018, suivie en 2019 par une version hybride rechargeable (VHR). « Avec la version rechargeable VHR, le camion disposera toujours d’une batterie pleine, précise Jesper Brauer, responsable de produit segment urbain Scania Trucks. Elle peut être rechargée pendant le temps de travail quand le camion est stationné pour chargement ou déchargement, ou pendant que le conducteur se repose. Il faut environ 20 minutes pour recharger la batterie de 22 kW en la branchant sur le réseau électrique normal. »

Scania VU hybride
Scania L 320 6×2 hybrid

« Nous savons aujourd’hui que la plupart des nouvelles solutions de camions en milieu urbain vont migrer progressivement vers l’électrification totale dans les dix prochaines années une fois que la technologie des batteries et les infrastructures nécessaires seront en place, estime Kesper Brauer. En attendant, notre secteur traverse ce que j’appellerais une période de transition où les solutions telles que les hybrides ou les carburants de substitution, voire la combinaison des deux comme dans le cas de nos camions hybrides, offriront aux clients en activité les meilleures solutions et des résultats acceptables en matière de rentabilité totale d’exploitation. »

Des services pour la conduite en ville

Le constructeur a également profité de l’IAA pour mettre en avant son service géolocalisé Scania Zone, nouvelle option de la suite Scania Fleet Management. Celui-ci permet au transporteur de prédéfinir une stratégie de roulage selon des zones géographiques et/ou temporelles : limitation de vitesse, émissions réduites, nuisances sonores limitées ou mise en service d’un équipement du véhicule. L’objectif : aider le conducteur à se conformer à la réglementation en vigueur.

Dès son entrée dans la zone, le véhicule s’adapte aux règles qui y sont associées, par exemple une vitesse maximale de 15 km/h sur une portion de route ou une zone urbaine, ou un allumage automatique des phares dans une cour d’école. « Cette stratégie peut être d’ordre informatif, pour avertir le conducteur, ou volontaire, ce qui modifie la conduite du véhicule mais le conducteur peut en reprendre le contrôle s’il le souhaite », précise Scania.

Le constructeur a enfin profité de l’IAA pour présenter deux autres nouveautés : un gilet connecté pour renforcer la sécurité des conducteurs et une fonctionnalité de régulation de vitesse adaptative. Cette dernière, baptisé AiCC plus, tient compte des données de géolocalisation et des caractéristiques de la route – montée, plat ou descente – pour ajuster la distance idéale avec le véhicule précédent. Un premier pas vers le « platooning », selon Scania.

PARTAGER SUR