IAA 2021 Munich : une Renault Mégane E-Tech Electric

Renault dévoile sa nouvelle compacte électrique Mégane E-Tech avec pour ambition de conquérir le podium du segment en Europe. Nous l’avons découverte au salon IAA de Munich.
939
Renault Mégane E-Tech Electric

« Avec la Renault , nous alignons tous les bons arguments pour séduire la clientèle professionnelle et les entreprises avec un TCO ultra-compétitif et des VR séduisantes. » Luca De Meo, le patron du groupe Renault, n’y va pas par quatre chemins. Et il nous confiait également que cette nouvelle Mégane électrique offre plus que sa concurrente allemande de Wolfsburg.

D’ailleurs, Yvan Segal, le patron du commerce France de Renault, nous déclarait aussi que son prix n’est pas encore fixé pour un lancement début 2022. Mais qu’il y aurait toute justification à ce qu’il soit supérieur à celui de cette concurrente… ce qui ne sera pas le cas bien sûr, s’est-il empressé d’ajouter ! Bref, Renault est très confiant dans sa nouvelle Mégane E-Tech qui repose sur une nouvelle plate-forme commune à Nissan, la CMF-EV.

Renault vers « l’access premium »

Cette architecture dédiée à l’électrique autorise un empattement de 2,70 m, pour une longueur totale de 4,21 m, 1,50 m de hauteur et un coffre de 430 l. Il suffit de prendre place à l’arrière pour constater que l’habitabilité est réellement importante. À l’avant, même sensation d’espace. Et il faut souligner la qualité et l’ergonomie de la nouvelle planche de bord qui intègre deux larges écrans du plus bel effet. Soulignons également que les matériaux de l’habitacle sont flatteurs pour ce niveau de gamme, Renault est sur la marche de « l’access premium », c’est nouveau.

Deux batteries et deux puissances, y compris en Business

Techniquement, le moteur électrique est proposé en deux puissances de 130 ch/250 Nm et 220 ch/300 Nm, avec une batterie de 40 kWh pour la première et de 60 kWh pour la seconde. Deux configurations qui seront disponibles en finition Business. Cette finition Business sera également équipée avec, au choix, un chargeur embarqué AC de 7 kW et un DC de 130 kW, ou avec une puissance de 22 kW en AC et de 130 kW en DC.

Gilles Leborgne, le directeur de l’ingénierie Renault nous précisait aussi lors d’une table ronde sur le salon IAA que l’autonomie WLTP était de 300 km pour la 40 kWh et de 470 km pour la 60 kWh, avec une autonomie réelle de 300 km sur autoroute pour cette dernière (recharge en trente minutes). Rendez-vous fin 2021 pour les premiers essais et les tarifs.

Renault Mégane E-Tech Electric