Transition énergétique : Ikea veut verdir sa flotte de véhicules industriels

Pour mener à bien sa transition énergétique d’ici 2025, Ikea mise notamment sur le verdissement de sa flotte de livraison en passant ses véhicules industriels à l’électrique.

453
Ikea
Sea Electric - Dana TM4 et Emoss

Inscrit depuis 2017 dans l’initiative EV100, Ikea a raccourci à fin 2025 au lieu de 2030 son délai pour achever son évolution. Celle-ci vise une transition énergétique totale du parc de véhicules utilitaires et industriels du groupe suédois. Du coup, Ikea teste depuis 2019 à travers le monde des camions électriques de toutes tailles et de divers constructeurs pour verdir sa propre flotte de livraison. Après des modèles Fuso ou Volkswagen testés en 2018, Ikea a essayé en octobre 2019, à Tampere en Finlande, un porteur 12 t Emoss sur châssis Daf. Ce modèle offre 150 à 200 km d’autonomie pour des livraisons en gros volume à ses clients. En Australie, l’enseigne vient d’acquérir pour la même mission un Sea Electric motorisé par Dana TM4. Ce fourgon de 10 t est doté de 180 km d’autonomie en charge.

Ces véhicules ne pouvant être conduits que par des conducteurs professionnels, ils obligeront sans doute le géant suédois à revoir sa logistique urbaine dans les villes où il poursuit son action, à savoir Amsterdam, Paris, New York, Los Angeles et Shanghai.

La précédente brève sur Ikea

PARTAGER SUR