Véhicules électriques et PHEV : + 9,8 % d’immatriculations en août 2022

Selon les chiffres de l’Avere-France, 19 920 véhicules électriques et hybrides rechargeables (PHEV) ont été immatriculés en août 2022, soit 9,8 % d’immatriculations de plus qu’en août 2021.
669
Immatriculations véhicules électriques PHEV août 2022

D’après l’Avere-France, les véhicules électriques et PHEV ont représenté 18,1 % de part de marché en août 2022, avec au total 19 920 immatriculations. Dans le détail, 13 121 véhicules électriques ont été immatriculés (+ 23,4 % par rapport à août 2021) et 6 799 hybrides rechargeables (- 9,5 %). Des chiffres qui entraînent au total une hausse de 9,8 % par rapport à août 2021. Et porte à 203 651 le nombre de véhicules électriques et PHEV immatriculés en 2022. Et ce sont donc désormais 960 000 véhicules électriques et PHEV qui circulent en France.

Quant aux acheteurs, les tendances sont toujours inversées pour ces deux types de véhicules électrifiés. Ainsi, les véhicules électriques remportent l’adhésion des particuliers qui constituent 62,23 % des acheteurs. Alors que les personnes morales, dont les entreprises et collectivités, leur préfèrent les PHEV (72,04 % des acheteurs).

Les entreprises roulent plutôt en PHEV

Ce qui nous amène à mettre à jour notre tableau récapitulatif de l’année courante, ci-dessous.

AnnéeVéhicules électriquesVéhicules électriquesVéhicules PHEVVéhicules PHEV
2022EntreprisesParticuliersEntreprisesParticuliers
Janvier43,5 %56,5 %72,9 %27,1 %
Février39,3 %60,7 %76,5 %23,5 %
Mars37,8 %62,2 %74,4 %25,6 %
Avril41,6 %58,4 %76,6 %23,4 %
Mai37,8 %62,2 %74,9 %25,1 %
Juin35,9 %64,1 %74 %26 %
Juillet34,92 %65,08 %74,31 %25,69 %
Août37,77 %62,23 %72,04 %27,96 %
Moyenne38 ;57 %61,43 %74,46 %25,54 %
Répartition des acheteurs de véhicules neufs électriques et hybrides rechargeables entre entreprises et particuliers. Source des données : Avere-France (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique).

Notons enfin qu’au 31 août 2022, la France comptait 69 428 points de charge électrique ouverts au public. Soit + 50 % par rapport à la même période en 2021, toujours selon l’Avere-France qui s’appuie sur les données du GIREVE, en collaboration avec le ministère de la Transition énergétique.