Spécial TPE PME 2012 : des flottes sur mesure

Impliquer aussi le chef d’entreprise

Par définition, le risque routier est personnel et professionnel.

3246

« La tâche principale d’un commercial, donc professionnelle, c’est souvent d’être au volant. Il faut donc sensibiliser et former les salariés mais aussi le chef d’entreprise », souligne Mario Camiolo, responsable régional d’ANPER (Association nationale pour la promotion de l’éducation routière). « La prévention dépend surtout de l’implication de ce dernier », rappelle Frédéric Martino, responsable prévention du risque routier chez Arval. Et note qu’une « approche globale d’analyse des risques, de sensibilisation, de communication et de formation peut entraîner une réduction des sinistres de l’ordre de 30 %. »

« C’est une question d’organisation du travail et de sensibilisation », ajoute David Decourtye, président de l’Association de sécurité routière en entreprise de Loire-Atlantique. En rappelant que « trop d’entreprises demandent à leurs salariés d’être joignables à tout moment au lieu de proscrire le téléphone au volant, y compris avec le kit mains libres. Il suffit de faire une pause », conclut-il.

Spécial TPE PME 2012 : des flottes sur mesure

PARTAGER SUR