Avec INCIT-EV, Renault pilote sept projets de recharge électrique

Renault va piloter le projet européen INCIT-EV qui doit, d’ici quatre ans, explorer plusieurs solutions innovantes pour la recharge des véhicules électriques.

1790
Incit-EV
Renault Kangoo Z.E. : projet de charge dynamique de véhicules électriques avec Qualcomm Technologies et Vedecom

Dans le cadre du programme de R&D « Horizon 2020 » de l’Union européenne, Renault, à l’origine du consortium du projet INCIT-EV, a mis en place la coordination avec la Commission européenne. Objectif : piloter sur 48 mois les quelque 33 membres participants venus de toute l’Europe. On citera entre autres l’Avere, Colas, les villes de Paris et Turin, Eurovia, Vedecom, Idneo, l’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, l’école Polytechnique de Turin, la Province de Noord-Holland ou encore… PSA ID.

Sept projets concrets avec INCIT-EV

Le but est de pouvoir tester les technologies de charge en conditions réelles, comme par exemple la recharge par induction en roulant (Contactless Dynamic Charging), développée par Renault avec Vedecom. Mais aussi de structurer l’ensemble des offres autour de sept cas d’usage dès avril 2020, pour une phase de démonstration au second semestre 2022 sur sites.

Il s’agit d’un système de charge dynamique par induction à Paris et en zone péri-urbaine à Versailles (voir la brève), ou de charge haute puissance à Tallin en Estonie. Il sera aussi question de « smart charging » bidirectionnel à Amsterdam et Utrecht aux Pays-Bas, et d’une plate-forme de charge dans un parking d’autopartage à Turin. Sans oublier enfin une charge basse puissance bidirectionnelle incluant les deux-roues et la charge inductive statiques pour les taxis en station à l’aéroport et à la gare centrale de Saragosse (Espagne).

Le dernier dossier sur la recharge électrique

PARTAGER SUR