Indemnités kilométriques : pas de changement en 2018

Le barème 2018 des frais des indemnités kilométriques vient d’être publié au Bulletin officiel des finances publiques (Bofip) : il reste identique à celui de 2017.

71163
Indemnités kilométriques

Ce barème forfaitaire, prévu par l’article 6 B de l’annexe IV au Code général des impôts (CGI), permet l’évaluation des frais de déplacement relatifs à l’utilisation d’un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles.

Il avait été fixé pour les années 2014, 2015 et 2016, et maintenu pour l’année 2017. Il a de nouveau été reconduit en 2018, pour la quatrième année consécutive.

Indemnités kilométriques – Barème kilométrique pour une voiture
Puissance administrative du véhicule en chevaux-vapeur (CV) Jusqu’à 5 000 km De 5 001 à 20 000 km Au-delà de 20 000 km
3 CV et moins d x 0,410 (d x 0,245) + 820 d x 0,286
4 CV d x 0,493 (d x 0,277) + 1 082 d x 0,332
5 CV d x 0,543 (d x 0,305) + 1 188 d x 0,364
6 CV d x 0,568 (d x 0,320) + 1 244 d x 0,382
7 CV et plus d x 0,595 (d x 0,337) + 1 288 d x 0,401
d = distance parcourue à titre professionnel
Indemnités kilométriques – Barème applicable aux motocyclettes
(cylindrée supérieure à 50 cm
3)
Puissance administrative du véhicule en chevaux-vapeur (CV) Jusqu’à 3 000 km De 3 001 à 6 000 km Au-delà de 6 000 km
1 ou 2 CV d x 0,338 (d x 0,084) + 760 d x 0,211
3, 4 ou 5 CV d x 0,4 (d x 0,070) + 989 d x 0,235
Plus de 5 CV d x 0,518 (d x 0,067) + 1 351 d x 0,292
d = distance parcourue à titre professionnel
Indemnités kilométriques – Barème applicable aux cyclomoteurs
Jusqu’à 2 000 km De 2 001 à 5 000 km Au-delà de 5 000 km
d x 0,269 (d x 0,063) + 412 d x 0,146
d = distance parcourue à titre professionnel

 

A lire également : Lecture définitive du PLF 2020 : les flottes concernées

PARTAGER SUR